HTML Document Rapport de la deuxième réunion trimestrielle des Points Focaux Interinstitutionnels (PFIs)

Ce mercredi, le 07/02/2018, une deuxième réunion trimestrielle des Points Focaux Interinstitutionnels (PFIs) s’est tenue dans les enceintes du bureau de liaison de l’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement (OBPE). Cette réunion a vu la participation des différents PFIs provenant des différentes institutions œuvrant dans le domaine de la biodiversité.

Release date 10/02/2018
Contributor Liévin Ndayizeye
Geographical coverage Burundi
Keywords biodiversity

Les activités de cette réunion ont été marquées par le postage intensif des informations concernant les différentes activités en rapport avec la biodiversité qui se sont déroulées dans leurs institutions respectives et la formation d’un nouveau Point Focal Interinstitutionnel du Ministère du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, Monsieur Enock Ndayishimiye. Cette activité a été précedée par la création du compte pour ce nouveau PFI par Monsieur Masabo Onesphore, Point Focal National de ABS-CH (Access and Benefit-Sharing Clearing-House) sur autorisation du Point Focal National du CHM-Belge, Monsieur Han de Koiejer.

Par après, l’Attaché au CHM-Burundais a entamé la formation du nouveau Point Focal et cette formation consistait en une présentation détaillée du site du CHM-Burundais, la recherche et la lecture des informations sur le site ainsi que le postage des informations sur le site plus particulièrement le postage des actualités, des événements, la création des pages web et des liens, l’insertion des images et des tableaux sans oublier la création des répertoires. Ainsi, un repertoire du Ministère du Commerce de l’Industrie et du Tourisme a été ajouté sur le site du CHM-Burundais.

 

Au cours de cette réunion 34 informations ont pu être postées par les PFIs mais suite au problème de connexion internet, 17 informations n’ont pas pu être postées. A la fin de cette réunion, les PFIs ont été remerciés de leur présence et ont été invités à poster toutes les informations non postées dès leur retour au sein de leurs institutions respectives.