News Article sur la caractérisation et organisation spatio-temporelle des feux actifs au Burundi de 2001 à 2016 sur base des données MODIS

La présente étude a été menée au Burundi, en Afrique centrale. Elle s’est basée sur les données des feux actifs des satellites MODIS (Moderate-Resolution Imaging Spectroradiometer), pour une période allant de 2001 à 2016. Partant de ces données, 13.944 pixels de feux (PdF) ont été enregistrés par les capteurs de MODIS (Aqua et Terra). Ces PdF sont plus concentrés au Parc National de la Ruvubu (PNR), à l’Est du Burundi. Les feux surgissent essentiellement durant 4 mois de la saison sèche (de Juin à Septembre), de 6h à 12h dans plus de 77 % des cas. Pour 83,5% des PdF, la Puissance Radiative (PR) varie de faible à très faible, avec une moyenne de 26,29 MW, une valeur minimale de la PR de 2,60 MW et une valeur maximale de 917,50 MW. Par ailleurs, la moyenne de la PR des PdF au PNR (298,09 MW) est 11 fois plus élevée que la moyenne nationale. Il est donc urgent d’évaluer les effets de ces feux sur la biodiversité du PNR d’une part et d’éradiquer ces feux violents au moyen des feux précoces de gestion sur tout le PNR. Au Parc National de la Kibira (PNK), la moyenne de la PR des PdF (40 MW) est supérieure à celle caractéristique des forêts denses humides (15 MW), ce qui traduit une dégradation de certaines zones de ce site. Au Burundi, la naissance, la propagation et l’intensité des feux sont sous la dépendance des activités anthropiques, du type d’habitat et du climat local. Pour lire tout l'article, cliquer ici.

Concerned URL http://bi.chm-cbd.net/biodiversity/bulletin-scientifique-sur-l-environnement-et-la-biodiversite/bulletins-publies/articles-acceptes-pour-le-bulletin-ndeg3/caracterisation-et-organisation-spatio-temporelle-des-feux-actifs-au-burundi-de
Source OBPE
Release date 23/01/2019
Contributor Liévin Ndayizeye
Geographical coverage Burundi
Keywords télédétection, aires protégées, biodiversité, puissance radiative du feu