News Environnement: deux mois dédiés à la protection des rives du Lac Tanganyika

Le Ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage Déo Guide Rurema s’est associé jeudi 04 avril 2019, aux administratifs locaux et à la population de Ntahangwa en Mairie de Bujumbura, dans les travaux d’arrachage de l’herbe appelée jacinthe d’eau au bord du Lac Tanganyika dans l’endroit communément appelé « Kumase ». 

Concerned URL http://www.rtnb.bi/fr/art.php?idapi=3/2/182
Source RTNB
Release date 26/07/2019
Contributor Longin Ndayikeza
Geographical coverage Burundi
Keywords invasive species

Dans son mot de circonstance, Déo Guide Rurema a rappelé que le jeudi de chaque semaine, c’est la journée dédiée à la protection de l’environnement au niveau national. C’est pour cette raison que nous sommes à cet endroit dans les travaux de déraciner cette mauvaise herbe (Jacinthe d’eau) qui envahit le lac Tanganyika, a ajouté le Ministre de l’environnement.

En Mairie de Bujumbura, nous avons envisagé des travaux de propreté dans nos milieux de vie et dans les environnants. A l’intérieur du pays, les travaux de protéger l’environnement consistent aux travaux de traçage des courbes de niveaux , à la protection des sources de l’eau car aucun cours d’eau ne se jette dans notre pays,a poursuivi le Ministre.

Dans deux mois, le ministère en charge de l’environnement en collaboration avec la population urbaine de la Mairie de Bujumbura envisage faire la propreté et protéger les bords du lac Tanganyika en vue d’augmenter la production du poisson, a précisé Déo Guide Rurema. 

On ne peut pas penser à la bonne production du poisson sans penser au déracinement de la jacinthe d’eau sur les rives du lac Tanganyika a ajouté le Ministre Déo Guide Rurema.

La présence de la jacinthe d’eau sur les bords du lac Tanganyika pose d’énormes problèmes écologique, économique et hydro-agricole. Elle menace la conservation de la faune aquatique surtout celles des espèces endémiques menacées.

Signalons que la journée dédiée à la protection de l’environnement cette journée a été mise en place par l’ordonnance ministérielle du 9 avril 2019 fixant la journée dédiée à l’environnement et celle portant interdiction de planter des essences forestières absorbant beaucoup d’eau dans les périmètres de protection des sources d’eau, dans les bas-fonds et dans les marais.