News La Sécurité Chimique, une affaire de tous (OBPE)

L’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement (OBPE) a organisé mardi 02 juillet 2019 dans la province Gitega, la finale du concours, 2ème édition 2019 des Clubs Environnement des Ecoles Post fondamentales de Gitega sur la thématique « Sécurité Chimique ». Cette finale a opposé six écoles à savoir l’Ecole Internationale de Gitega, le Lycée Sainte Thérèse, l'école Sociale de Gitega, l'Ecole Paramédicale, le Lycée Notre Dame de la Sagesse et l’Ecole d’Excellence de Musinzira.

Concerned URL http://www.rtnb.bi/fr/art.php?idapi=3/2/178
Source RTNB
Release date 26/07/2019
Contributor Longin Ndayikeza
Geographical coverage Burundi
Keywords Environnement, Club, Compétition scolaire

Cette finale clôturait les séances d’animation des Clubs Environnement de ces écoles sur la thématique « Sécurité Chimique » qui étaient animées par deux experts de l’OBPE tout au long de l’année scolaire 2018-2019, en collaboration avec la direction provinciale de l’éducation de Gitega.

Après la compétition, l’Ecole Paramédicale s’est classée première. Elle a reçu un trophée, 3 ballons et une enveloppe de cent mille francs burundais. D’autres Clubs qui ont participé à cette compétition ont aussi reçu différents prix dont des enveloppes qui variaient entre 20 et 80 mille francs, des ballons de football, de Volley-ball et de handball, selon les places qu’ils ont occupés.

L’expert national en produits chimiques Gérard Nduwayezu a fait savoir que la sécurité chimique concerne tout le monde. Il a expliqué que quand on parle de la sécurité chimique on entend la production, l’utilisation, la transformation et la commercialisation des produits chimiques sans nuire à la santé humaine et à l’environnement, a expliqué l’expert.

Gérard Nduwayezu a indiqué que la raison d’être des clubs environnement en milieu scolaire est de préparer les élèves qui deviendront demain des décideurs dans différents secteurs du pays. "Nous voulons que les futurs dirigeants soient capables d’affronter les différents problèmes liés à la protection de l’environnement et à l’utilisation des produits chimiques", a conclu Gérard Nduwayezu.