News Protection de l’environnement: l’action de Léonidas Nzigiyimpa au sud du Burundi mondialement saluée

C’était une grande joie, alors que Léonidas Nigiyimpa sortait du terminal de l’Aéroport International de Bujumbura l’après-midi de ce mardi 19 juin. Des membres de sa famille, des cadres et collèges de la direction générale de l’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement (OBPE), certains ayant même fait le déplacement depuis Bururi, au sud du pays, étaient venus l’accueillir.
Trophée en main, Léonidas Nzigiyimpa laisse parler son cœur: “Je dédie ce prix à ma chère patrie, le Burundi. Je le dédie aussi à l’OBPE car, tout ce que j’ai fait, c’est avec son appui. Je le dédie aussi à mes collaborateurs. Enfin, je dédie aussi ce prix à ma famille qui m’a toujours soutenu. C’est aussi un honneur personnel”

Concerned URL http://www.ikiriho.org/2018/06/19/obpe-protection-environnement-action-de-leonidas-nzigiyimpa-au-sud-du-burundi-mondialement-saluee-national-geographic-society/
Source Ikiriho.org
Release date 22/06/2018
Contributor Longin Ndayikeza
Geographical coverage Burundi,
Keywords Aires Protégées, conservation, protection, biodiversité,

M. Nziyimpa revient sur l’action qui lui a valu ce prix: “La National Geographic Society qui m’a attribué ce prix a tenu compte de toutes réalisations en rapport avec la protection de la biodiversité. J’ai été conservateur du Parc National de la Kibira, conservateur des paysages protégés de Makamba et aujourd’hui je suis responsable des aires protégées du sud du Burundi”.

“Nous avons impliqué la communauté Batwa”

Spécialement, il relate son action pendant les quatre dernières années comme responsable de la réserve forestière de Bururi. C’est notamment le renforcement des mesures de conservation, action rendue possible grâce à l’implication des communautés Batwa, “communauté marginalisée, sans terre, sans travail et sans espoir”, souligne-t-il. Et de renchérir: “A travers cette implication, cette communauté a pu s’acheter une propriété, se construire des maisons. Pour le moment, comme toutes les composantes de la société burundaise, les Batwa sont en train de se construire un avenir”.

Parmi les réalisations qui lui ont valu le prix, sa promotion de l’écotourisme “de niche” basé sur une diversité de produits qu’il a initiés dans et autour de la réserve naturelle de Bururi: habituation des chimpanzés, la réhabilitation des eaux thermales et même la réhabilitation d’une route du café: “Nous avons établi un lien entre la culture de café et la biodiversité”

Au sujet de la plus-value de ce prix, Léonidas Nzigiyimpa dit que l’enveloppe de 25.000$ lui permettra de continuer son action: “Mais au-delà de cela, comme Nation Geographic Society est un groupe reconnu mondialement et très impliqué dans la conservation de l’environnement, pour le moment et c’est une première, via son site web, le Burundi est en train de partager son expérience avec le monde entier et est en train d’inspirer les autres”.
Un pas encourageant “pour le Burundi, pour l’OPBE, pour la communauté voué à la cause de la conservation de l’environnement”.

Enfin, à la question de savoir son hobby, il a simplement indiqué: “En moi brûle une passion qui consiste à connecter l’homme et la nature”. Pour son Directeur Général, Dr Samuel Ndayiragije, “c’est une récompense pour un grand protecteur de la biodiversité au Burundi mais également un honneur pour l’OBPE, un bon exemple à suivre”.