Centre d'Echange d'Informations du Burundi sitemap

This page lists the links published in this portal, alphabetically ordered by title. You can also sort the items by URL or group them by server.

Links that appear in: [ URL objects] [ other types of objects: news, stories, events]

Links from URL objects

URLs that appear in other types of objects: news, stories, events

  • Bourses MAB pour jeunes scientifiques 2018

    L’UNESCO vient de lancer son appel pour bourses MAB pour jeunes scientifiques 2018. La Bourse MAB pour jeunes scientifiques s'adresse aux jeunes chercheurs qui effectuent des recherches interdisciplinaires en lien avec le Programme l'Homme et la biosphère (MAB). La priorité est donnée aux projets réalisés dans les réserves de biosphère. Pour tous ceux qui sont intéressés à postuler veuillez cliquer ici pour plus d'information. 


    http://www.unesco.org/new/fr/natural-sciences/environment/ecological-sciences/man-and-biosphere-programme/awards-and-prizes/mab-young-scientists-awards/criteria-and-objectives/
  • Burundi : la biodiversité "menacée" par diverses pratiques anti-environnementales

    La biodiversité du Burundi est "très menacée" par diverses pratiques anti-environnementales en dépit de son "immense richesse", a déclaré mercredi dans un point de presse Samuel Ndayiragije, directeur général de l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE).



    http://french.china.org.cn/foreign/txt/2017-05/25/content_40884210.htm
  • Célebration de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs au Burundi 2013

    La survie des oiseaux migrateurs dépend de la disponibilité de réseaux d’habitats correctement reliés tout au long de leurs intinéraires de migration. Cette année, la Journée mondiale a pour thème « Travailler en réseau pour les oiseaux migrateurs » afin de mettre en relief non seulement les réseaux écologiques mais aussi ceux existant entre les organisations et les personnes, ainsi que leur importance réciproque pour la conservation à long terme des oiseaux migrateurs.


    http://www.worldmigratorybirdday.org/docs/wmbd_flyer_2013_french.pdf
  • Redécouverte de Cardioglossa cyaneospila au Burundi

    Une équipe de chercheurs américains vient de retrouver une espèce de grenouille considérée comme perdue en Afrique mais encore existante dans la Réserve Naturelle Forêstière de Bururi, au Burundi. L'espèce en question est Cardioglossa cyaneospila et pourraît disparaître si les pressions sur cette réserve ne sont pas jugulées


    http://www.maxsciences.com/
  • Adoption du Projet de Loi portant accord de financement du secteur café au Burundi

    L’Assemblée Nationale du Burundi a adopté le 29 août 2016 le projet de Loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord de Financement n°0570-BI entre la République du Burundi et l’Association Internationale de Développement (IDA) en faveur du projet d’appui à l’amélioration de la productivité et de la compétitivité du secteur café présenté par Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Dr Déo-Guide RUREMA.


    http://minagrie.gov.bi/index.php/2013-01-31-07-20-51/rapports
  • Annonce des bourses pour le master et doctorat en sélection des plantes au Collège des Sciences Agricoles et Environnementales

    Le Centre Régional pour l'Amélioration des Cultures de l'Université de Makerere (MaRCCI) abrité par le Collège des Sciences Agricoles et Environnementales, invite les candidats exceptionnels de l'Afrique Orientale et Australe de soumettre leur candidatures pour un nombre très limité de bourses complètes ou partielles pour poursuivre une maîtrise dans l'amélioration des plantes et des systèmes semenciers (PBSS) ou un doctorat en sélection des plantes et la biotechnologie à l'Université de Makerere. MaRCCI est intéressé dans les candidats qui travaillent fort, passionnés, excellents, et ayant soif des connaissances, prêts à contribuer à l'amélioration des variétés de cultures pour traiter les problèmes de la faim et de la sécurité alimentaire en Afrique. La date limite de dépôt des candidatures est fixée le 19 Janvier 2018 à 17h00 GMT+3.


    http://www.marcciplantbreeding.org
  • Appel International à Candidatures pour l’inscription au master à l’Ecole Régionale Postuniversitaire d’Aménagement et de Gestion Intégrés des Forêts et Territoires Tropicaux (ERAIFT)

    L’Ecole Régionale Postuniversitaire d’Aménagement et de Gestion Intégrés des Forêts et Territoires Tropicaux (ERAIFT) lance les appels à candidature pour l'inscription à trois masters, deuxième promotion (Années académiques 2018-2019 et 2019-2020) (1) master Professionnel Diplômant en Techniques d’Aménagement Forestier (TAF); (2) master Professionnel Diplômant en Gestion des Aires Protégées (GAP) et (3) master de recherche en Aménagement et Gestion Intégrés des Forêts et Territoires Tropicaux (AGIFT). Toute personne interréssée est priée de soumettre son dossier de candidature au plus tard le 15 Août 2018.


    http://www.eraift-rdc.org/index.php/activites/evenements/210-appel-a-candidature-pour-les-masters-agift-taf-et-gap
  • Appel d'offre pour la fourniture et l'installation des panneaux solaires avec leurs annexes

    Termes de référence pour le recrutement d'un Bureau ou une institution technique et/ou commerciale pour fournir et installer des panneaux solaires avec leurs annexes au bureau de liaison sis à Bujumbura, Quartier Jabe, Avenue de l’imprimerie.


    INECN, Avenue de l'Impremerie, Jabe, Bujumbura,
  • Appel de candidatures: Bourses d’études en Doctorat d’ARPPIS pour étudier à icipe, Kenya

    Le  «Centre  Internationale  la  Physiologie  et  de  l'Ecologie  Insectes»  -­‐  International  Centre  of   Insect  Physiolgy  and  Ecology  (icipe),  basé  au  Kenya,  en  partenariat  avec  l’  «Office  Allemand   d’Echanges  Universitaires»  -­‐  German  Academic  Exchange  Service  (DAAD)  dans  son  Programme   de  bourses  Inter-­‐Régional  /  National  et  partenaires  universitaires  africains,  lance  un  appel  de   demandes  de  candidatures  pour  les  bourses  de  recherche  en  Doctorat  dans  le «programme   postdoctorale  régionale  africaine  en  sciences  insectes»  -­‐  African Regional  Postgraduate   Programme  in  Insect  Sciences  (ARPPIS).  Douze  bourses d’étude  en  Doctorat  d’ARPPIS  sont   disponibles  aux  ressortissants  des  pays  de l’Afrique  sub-­‐Saharienne,  et  le  programme  de   Doctorat  débutera  en Septembre  2018.  Les  candidats  retenus  conduiront  leurs  recherches  au   sein des  projets  sélectionnés  à  ICIPE.  La date limite de dépôt des candidatures est fixée le 4 Février 2018.

    Pour  plus  d'informations,  y  compris  une  liste  des  projets/thèmes  disponibles de Doctorat et  les   détails  de  demandes  de  candidatures,  veillez  visiter  le  site:   http://www.icipe.org/capacity_building/scholarships

               

     


    http://www.icipe.org/capacity_building/scholarships
  • Appel de demandes de subventions pour des recherches individuelles de Fondation Internationale pour la Science (IFS)

    La Fondation Internationale pour la Science (IFS) lance un appel de demande de subventions de recherches individuelles aux checheurs provenant des pays en voie de développement. La date limite de dépôt des candidatures est fixé au 31 Décembre 2017.


    http://www.ifs.se
  • Appel à candidature pour les Masters et stages de spécialisation en Belgique 2017-2018

    L'Académie de Recherche et d'Enseignement Supérieur (ARES) a lancé un appel à candidature pour les formations en Master de spécialisation et stages de formation pour les étudiants ressortissants des pays du sud. Pour d'autres informations: cliquer ici


    http://www.ares-ac.be/fr/cooperation-au-developpement/bourses/masters-et-stages-en-belgique
  • Appel à candidature pour un stage de formation en gestion des collections

    Le Musée Royal d'Afrique Centrale (MRAC) à Tervuren en Belgique, en accord avec la Coopération Belge pour le Développement, organise une formation en gestion des collections à l’attention d’experts africains. Les dossiers doivent être envoyés avant le 30/6/2017. Pour plus de détails: cliquez ici


    http://www.africamuseum.be/about-us/news/call-gestioncollections2017
  • Appel à candidature pour un stage de formation en taxonomie et systématique des mouches pollinisatrices d'Afrique

    Le Musée Royal d'Afrique Central de tervuren en Belgique en Collaboration avec le Musée National du Kenya et le Centre International de Physiologie et d'Ecologie des Insectes organise du 20/11 au 1/12/2017 un stage de formation sur la taxonomie et systématique des mouches des fruits pollinisatrices d'Afrique. Les candidats interessés peuvent déposer leur dossier au plus tard le 15/9/2017. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. Cette formation se déroulera au Kenya. Pour plus de détails veuillez cliquer ici


    http://www.africamuseum.be/research/collaborations/training
  • Appel à candidatures : Etudes de la portée des services financiers existants pour les jeunes en Agribusiness au Burundi, au Kenya, en Ouganda et au Rwanda

    La Fédération des Agriculteurs de l'Afrique de l'Est (EAFF) est une organisation d'agriculteurs régionaux couvrant 10 pays de la communauté de l'Afrique de l'Est et de la Corne de l'Afrique. La Fédération octroie actuellement des services à ses membres sur la base de Plan Stratégique 2013-2020 dont l'objectif est l'entrepreneuriat grâce à l'organisation de paysans dans des unités qui peuvent participer dans des des ntreprises agricoles rentables.


    http://www.eaffu.org
  • Appel à candidatures : Etudes de la portée des services financiers existants pour les jeunes en Agribusiness au Burundi, au Kenya, en Ouganda et au Rwanda

    La Fédération des Agriculteurs de l'Afrique de l'Est (EAFF) est une organisation d'agriculteurs régionaux couvrant 10 pays de la communauté de l'Afrique de l'Est et de la Corne de l'Afrique. La Fédération octroie actuellement des services à ses membres sur la base de Plan Stratégique 2013-2020 dont l'objectif est l'entrepreneuriat grâce à l'organisation de paysans dans des unités qui peuvent participer dans des des ntreprises agricoles rentables.


    http://www.eaffu.org
  • Appel à candidatures pour des bourses d'études 2018 au Centre d'Excellence Régional sur les Sciences Aviaires (CERSA) au Togo

    DAAD (Deutscher Akademischer Austauschdienst German Academic Exchange Service) en collaboration avec le Centre d'Excellence Régionale sur les Sciences Aviaires (CERSA) lance un appel à candidature pour des bourses d'étude en master et doctorat pour les ressortissants de l'Afrique Subsaharienne dans les domaines ci-après: les pratiques de gestion de la volaille, traitement des produits de la volaille et la sécurité alimentaire, la biosécurité et la prévention des risques biotechnologiques de l'industrie de la volaille, la biotechnologie et la génétique avicole et le marketing et socio-économie de l'industrie de la volaille. La date limite de dépôt des candidatures est fixée le 31 Mars 2018.


    http://www.daad.de;
  • Appel à contributions sur les savoirs autochtones et locaux [SAL] pour l’Évaluation Globale de IPBES

    Le but de cet appel à contributions est d’inviter des experts sur les savoirs autochtones et locaux (SAL), des porteurs de ces savoirs, ainsi que leurs organisations et réseaux, à participer et soutenir l’Evaluation Globale de la biodiversité et des services ‘écosystémiques de la Plateforme Intergouvernementale scientifique et politique sur la Biodiversité et les Services Ecosystémiques (IPBES). Cet appel à contributions prendra fin le 15/9/2017. Pour plus de détails veuillez cliquer ici.


    https://goo.gl/Pxg2EF
  • Appel à propositions de concept pour le programme de bourses de la Transformation Structurelle de l'Agriculture Africaine et des Espaces Ruraux (STAARS) en 2018

    Le Programme de bourses de la Transformation Structurelle de l'Agriculture Africaine et des Espaces Ruraux (STAARS) géré par l'Université Cornell en collaboration avec le Programme de recherche du Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole Internationale (CGIAR) sur les politiques, les institutions et les marchés (PIM) et d'autres partenaires annoncent un appel de propositions de concept pour des chercheurs africains en de début de carrière qui cherchent à devenir des boursiers de STAARS en 2018 de bien vouloir soumettre leur candidature au plus tard le 15 Mars 2018.


    http://www.gfar.net/vacancies/staars-fellowship-program-2018-call-concept-proposals
  • Appel à soumission des articles - Congrès de la Protection des végétaux - Montpellier Juillet

    Vous êtes invités à soummettre vos résumés pour le Premier Congrès International de Protection des Plantes dans les Agroécosystèmes Méditerranéens qui se tiendra à Montpellier du 16 au 20 Juillet 2018. La date limite de dépôt des résumés est fixée le 1/10/2017. Pour plus de détails cliquer ici.


    http://www.ICPPMA.com
  • Appel à soumission des résumés pour la conférence de l'AAIS

    Le Comité Exécutif de l’AAIS, le Conseil Soudanais pour la Recherche Agricole, l’Université de Gezira et la Société Soudanaise pour la Gestion des Ravageurs, vous invitent cordialement à la 22ème Réunion et Conférence Scientifique de l’AAIS, qui se tiendra à Wad Medani au Soudan du 23 au 26 octobre 2017. Cette conférence qui se veut un cadre d’échanges fructueux, va contribuer à la diffusion et à l’amélioration des connaissances dans les différents domaines de l’Entomologie, indispensables au développement de l’Afrique.  Pour plus de détails cliquer ici


    http://www.arcsudan.sd/sudan-AAIS-meeting-22/AAIS.html
  • Atelier de lancement du projet de recherche sur la culture des champignons au Burundi

    Depuis l'an 2017, l'Institut des Sciences Agronomiques du Burundi (ISABU) mènent des recherches sur la culture des Champignons au Burundi. L'objectif de ces  recherches est produire des semences pour cette culture qui attire beaucoup plus de personnes surtout en milieu urbain. Cette atelier vient donc informer le grand public de l'état d'avancement des activités.


    isabu-bi.org
  • Atelier de présentation des résultats des campagnes de collectes des données sur le suivi des Chimpanzés, le suivi des feux, la coupe des bambous et le dénombrement des Buffles

    Il est prévu ce jeudi, le 7 décembre 2017 un atelier de présentation des résultats des campagnes de collectes des données sur le suivi des Chimpanzés, le suivi des feux,  la coupe des bambous et le dénombrement des Buffles.


    http://bi.chm-cbd.net
  • Atelier de sensibilisation de la loi portant organisation de la pêche et de l'aquaculture au Burundi

    La Direction des eaux, de la pêche et de l'aquaculture organise un atelier le 19 Décembre 2017 à Kirundo sur la sensibilisation de  la loi portant organisation de la pêche et de l'aquaculture au Burundi.

     

    http://www.presidence.gov.bi/2016/11/30/loi-n1017-du-30-novembre-2016-portant-organisation-de-la-peche-et-de-laquaculture-au-burundi/


    http://www.presidence.gov.bi/2016/11/30/loi-n1017-du-30-novembre-2016-portant-organisation-de-la-peche-et-de-laquaculture-au-burundi/
  • Atelier de sensibilisation et de dissémination des indicateurs de biodiversité au Burundi

    Dans le cadre du projet "Biodiversity Indicators Capacity Srengthening in Africa" financé par UNEP-WCMC, le Burundi organise un atelier de sensibilisation et de dissémination des indicateurs déjà identifiés lors de trois ateliers tenus à Nairobi depuis 2009.


    http://www.abo-conservation-bi.org/
  • Atelier de validation de la Stratégie nationale de gestion des risques de catastrophes 2018-2025

    Allocution du Directeur pays du PNUD, M. Alfredo Teixeira.

     

    Monsieur le Secretaire général de la Plateforme nationale

    Mesdames Messieurs les hauts cadres du Gouvernement,

    Mesdames et Messieurs les représentants des  ONG internationales,

    Mesdames et Messieurs les membres de la Plateforme nationale,

    Chers collègues du Système des Nations Unies ;

    Mesdames et Messieurs les journalistes,

    Mesdames et Messieurs,

     

    Cette Stratégie et son Plan d’actions, qui feront l’objet d’analyse ce jour, viennent comme des outils destinés à aider le gouvernement du Burundi à s’engager, avec les autres États de la planète, à intégrer la réduction des risques de catastrophes (RRC) et le renforcement de la résilience dans ses outils de pilotage du pays, et dans les budgets nationaux à tous les niveaux  pour  l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD), afin de bâtir une infrastructure résiliente (ODD 9), de faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables (ODD11), et de prendre des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions (ODD 13)


    http://www.bi.undp.org/content/burundi/fr/home/presscenter/speeches/2018/02/26/atelier-de-validation-de-la-strategie-nationale-de-gestion-des-risques-de-catastrophes.html
  • Atelier de validation de l’étude de mise en place des indicateurs pour le suivi de la tendance de la biodiversité

    Il est prévu ce lundi le 1er août 2016, dans les enceintes du bureau de liaison de l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE) sis à Jabe, un atelier de validation de l'étude de mise en place des indicateurs pour le suivi de la tendance de la biodiversité au Burundi, à partir de 8h30min. Le programme des activités est ici présenté.


    bi.chm-cbd.net
  • Atelier de validation des études thématiques en matière d'APA

    Ce mercredi, le 1 juin 2016, il est prévu un atelier de validation des études thématiques en matière d'accès et partage des avantages découlant de l'utilisation des ressources génétiques dans le cadre du Protocole de Nagoya, dans les enceintes du Star Hôtel, Bujumbura, à partir de 8h 30min.


    http://www.starhotel.bi
  • Atelier national de validation du Cinquième Rapport National à la Convention sur la Diversité Biologique

    Le Ministère de l’Eau, de l'Environnement, de l’Amenagement du Territoire et de l’Urbanisme (MEEATU), à travers l'Institut National pour l'Environnement et la Conservtion de la Nature (INECN), organise un atelier national de validation du Cinquième Rapport National à la Convention sur la Diversité Biologique en date du 05 Mars 2014 au Restaurant chez André, Bujumbura, à partir de 8h 30.


    htttp://bi.chm-cbd.net
  • Atelier sur la diplomatie scientifique du 21-25 mai 2018 Afrique du Sud

    L'Académie des Sciences d'Afrique du Sud (ASSAF), l'Académie Mondiale des Sciences Sociales, Bureau Régional pour l'Afrique Subsaharienne (TWAS-ROSSA) et Association Américaine pour l’Avancement de la Science (AAAS) sont à la recherche de candidats pour participer au tout premier atelier régional de formation sur la diplomatie scientifique qui se tiendra en Afrique du Sud, du 21 au 25 mai 2018.



    http://twas.org/science-diplomacy
  • Ateliers de formation sur la rédaction des articles de recherche scientifique et la communication en sciences édition 2017

    BecA-ILRI Hub en partenariat avec la Fondation Internationale pour la Science (IFS) et  le Service International pour l’Acquisition des Applications Agro-biotechnologiques (ISAAA) organise deux ateliers de formation sur la recherche scientifique (l'écriture d’un article) et la communication scientifique (communiquer la science aux non-experts). La date limite de dépot des candidatures est fixée le 30 septembre 2017. Pour plus de détails cliquer ici


    http://hub.africabiosciences.org/media-center/news/568-spw
  • Atélier de sensibilisation sur l'importance des pollinisateurs

    Le Club des Taxonomistes Burundais (CTB) organise un atélier de sensibilisation en faveur des élèves du Lycée du Saint-Esprit. Le but de cet atélier est de montrer aux jeunes burundais de la ville de Bujumbura l'importance de conserver les pollinisateurs dans les milieux urbains.


    -3,363460, 29.388462
  • Bourse de recherche Africa Biosciences Challenge Fund (ABCF) 2017/2018

    Africa Biosciences Challenge Fund (ABCF) lance un appel à candidature pour des scientifiques affiliés (par l'emploi) avec les systèmes nationaux de recherche agricole (SNRA), par exemple, les instituts nationaux de recherche agricole et des universités pour , et effectuer des recherches dans les domaines de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la sécurité alimentaire en Afrique pour effectuer leurs recherches au sein des laboratoires de Biosciences eastern and central Africa - International Livestock Research Institute (BecA-ILRI) Hub, situé à Nairobi, Kenya. 


    http://hub.africabiosciences.org/media-center/news/547-abcf-2018
  • Bourses d'études doctorales à l'Université de Pretoria en Afrique du Sud

    L'Université de Pretoria lance un appel à candidature pour des bouses d'études niveau Doctorat pour les étudiants des pays du Commonwealth. Vous pouvez directement contacter Dr Chris Weldon (cwweldon@zoology.up.ac.za) ou cliquer ici. La date limite est fixée le 18 Septembre 2017.


    http://www.up.ac.za/funding
  • Bourses pour la Protection du Climat au niveau International de la Fondation Alexander von Humboldt

    Avec les bourses de la protection du climat international, la Fondation Alexander von Humboldt permet aux leaders éventuels dans les universités et l'industrie pour mettre en œuvre une proposition fondée sur la recherche dans le domaine de la protection du climat ou la conservation des ressources liées au climat au cours d'un séjour d'un an en Allemagne.

    Jusqu'à 20 bourses pour la Protection du climat au niveau international sont accordées chaque année, financées par le Ministère Fédéral Allemand de l'Environnement, de la conservation de la nature, de la construction et de la sécurité nucléaire (BMUB) de l'Initiative Internationale pour le Climat.

     


    https://www.humboldt-foundation.de/web/17832651.html
  • Bujumbura-Mairie/ Muramvya: les pluies diluviennes occasionnent des dégâts

    Des champs de légumes variées et des infrastructures ont été endommagés par des pluies diluviennes qui ont frappé la Province de Muramvya. C’était une désolation totale dans la nuit de lundi 10 avril 2018 dans les rangs des cultivateurs des bassins versants de la rivière Mubarazi dans la province de Muramvya.


    http://www.rtnb.bi/fr/art.php?idapi=2/3/38
  • Bujumbura: quand les jeunes citadins sont engagés dans la protection de l’environnement

    Des délégués de 22 associations de jeunes de la mairie de Bujumbura se sont rassemblés ce samedi 9 juin au quartier Sororezo de la zone Gihosha, commune Mukaza pour entretenir 15.000 arbres plantés au mois de février 2018.

    “L’objectif de cette activité est de protéger la ville contre les effets de l’érosion en reboisant les collines qui la surplombent, tout en embellir le paysage autour de Bujumbura”, explique Jadot Nkurunziza, représentant légal de l’association “Ça nous concerne tous “, initiateur de cette activité. Au terme de la matinée, les plants qui n’ont pas poussé ont été identifiés pour être remplacés en décembre prochain: “Toutes ces montagnes qui surplombent la capitale sont déshabillées par les activités anthropiques. Ce qui a un impact négatif sur l’environnement”, ajoute Jadot Nkurunziza, qui annonce que “la même action doit s’étendre à terme à tout le pays”


    http://www.ikiriho.org/2018/06/10/bujumbura-quand-les-jeunes-citadins-sont-engages-dans-la-protection-de-lenvironnement/
  • Burundi : L’IGEBU situe la saison des pluies 2018, entre février et mai

    M. Ngenzirabona Augustin, Directeur de l’Hydrométéorologie et de l’Agrométéorologie, a présenté, aux côtés de Madame Ndayishimiye Renilde, Directrice de l’IGEBU, une note météorologique du Burundi, annonçant la pluviométrie saisonnière Mars-Avril-Mai 2018, correspondant à la saison culturale B.

    Selon M. Ngenzirabona elle sera normale sur presque tout le pays sauf la partie Nord-Ouest du pays où on a la chance d’avoir de la pluviométrie supérieure à la normale climatologique.


    http://burundi-agnews.org/environement/burundi-ligebu-situe-la-saison-des-pluies-2018-entre-fevrier-et-mai
  • Burundi : célébration de la Journée mondiale de l'eau sur le thème "l'eau pour le développement durable"

    Le Burundi s'est joint jeudi à la communauté internationale pour célébrer la Journée mondiale de l'eau, l'observant sur le thème de la décennie internationale d'action proclamée par les Nations Unies, "l'eau pour le développement durable".


    http://french.china.org.cn/foreign/txt/2018-03/22/content_50738206.htm
  • Burundi : la "faiblesse du cadre légal" au cœur de la "vulnérabilité" face aux risques de catastrophes (expert)

    La "faiblesse du cadre légal" burundais sur les risques de catastrophes telle qu'observée ces derniers temps, est au cœur de la "vulnérabilité" du Burundi en la matière, a noté dimanche Jean-Marie Sabushimike, professeur à l'Université du Burundi, et membre de la plateforme nationale de prévention des risques et de la gestion des catastrophes.


    http://www.arib.info/index.php?option=com_content&task=view&id=17946&Itemid=1
  • Burundi : le deuxième plus grand lac d'Afrique fait face à une pollution aiguë (INTERVIEW)

    Le lac Tanganyika, deuxième plus grand lac d'Afrique, fait face à la dégradation et à une pollution aiguë du côté du Burundi, apprend-t-on de Albert Mbonerane, ancien ministre burundais de l'Environnement sous le gouvernement de transition du Burundi de l'ex-président Domitien Ndayizeye.

    "Sa dégradation a commencé à avoir un impact sur les générations actuelles et affectera sérieusement les générations futures si des mesures appropriées ne sont pas prises rapidement pour rectifier le tir en la matière", a alerté lors d'une interview à Xinhua M. Mbonerane, qui est également président-fondateur d'ACV (Action ceinture verte), une ONG locale engagée dans la protection de l'environnement.


    http://french.xinhuanet.com
  • Burundi: Célébration de la Journée Internationale du Chimpanzé

    Les hommes sont à 99% des chimpanzés. C’est sous ce thème que la journée internationale des chimpanzés à été célébrée. C’est à chaque 14ème Jour du mois de Juillet de chaque année. Au Burundi,cette journée a été célébrée pour la première fois ce 14 Juillet 2018. La Colline Mukungu de la Commune Nyanza-Lac située en Province Makamba a acueilli les cérémonies du jour.


    https://bogoraburundi.wordpress.com/2018/07/17/chimpanze/
  • Burundi:Un ardent défenseur de la nature distingué par la National Geographic Society|Banque Mondial

    Léonidas Nzigiyimpa est actuellement responsable des aires protégées à l’Office burundais pour la protection de l’environnement. Il a consacré sa vie à la protection des ressources naturelles fragiles de son pays. Animé d’une réelle volonté de changement, il a piloté les efforts de restauration des forêts et œuvré pour la protection des chimpanzés, mais s’est aussi mobilisé pour soutenir l’autonomisation des communautés Batwa voisines de la réserve forestière de Bururi. Une action déterminée qui vient de lui valoir le prix National Geographic/Buffett 2018 du « Leadership pour la protection de l’environnement ».


    https://umutwenzimagazine.wordpress.com/2018/07/18/le-prix-national-geographic-buffet-2018-vient-de-recompenser-le-combat-de-leonidas-nzigiyimpa-contre-la-degradation-des-terres-au-burundi/
  • Chenilles légionnaires: l'ISABU propose la rotation des cultures comme solution

    L’institut des sciences agronomiques du Burundi a organisé jeudi 7 juin 2018 un atelier de validation du Plan d’Action de contrôle de la chenille légionnaire d’automne au Burundi. Une nouvelle invasion de la chenille légionnaire a été signalée pour la 1ère fois au Burundi dans la province de Cibitoke au mois de février 2016. Elle attaque principalement le maïs et cause aussi des dégâts et sur plus de 80 espèces de cultures dont le sorgho, le riz et le blé. 


    http://www.rtnb.bi/fr/art.php?idapi=2/4/111
  • Cinq nouveaux rapports d'évaluation majeurs de l'IPBES : une introduction générale

    La biodiversité mondiale ne cesse de s'éroder et les contributions apportées par la nature aux populations se dégradent, au détriment du bien-être humain.

    Le succès des efforts de l'humanité pour inverser l'usage insoutenable actuel de nos actifs et patrimoine naturels irremplaçables nécessite de disposer des meilleures données probantes accessibles, d'options politiques globales pertinentes et de décideurs engagés et bien informés. Les rapports d'évaluation de l'IPBES servent ces objectifs en fournissant les informations crédibles et vérifiées par des pairs qui sont nécessaires à une prise de décision en connaissance de cause.


    https://www.ipbes.net/sites/default/files/downloads/general_message_primer_fr.pdf
  • Colloque sur l'Adaptation aux changements climatiques, à l'Université d'Ibadan, Nigeria du 14 au 15 Mai 2018 : "Favoriser la résilience de l'Afrique et sa capacité à s'adapter".

    Il est largement connu que l'Afrique est un des continents les plus vulnérables au changement climatique. Comme le cinquième rapport d'évaluation (RE5) produit par le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a indiqué, le changement climatique devrait avoir des répercussions sur les sociétés Africaines et interaction des africains avec l'environnement naturel. Il y a aussi des signes que les impacts du changement climatique se font déjà sentir, non seulement en termes d'augmentations de température, mais aussi à l'égard de l'agriculture (faible rendement des cultures) et la disponibilité des ressources en eau, entre autres. Les liens entre les changements climatiques et l'incidence des maladies, telles que la malaria sont aussi de plus en plus clair.


    https://www.haw-hamburg.de/en/ftz-nk/events/africa2018.html?utm_source=RUFORUM+Mailing+List&utm_campaign=901e4eb8db-RUFORUM+Weekly+-+Vol.3+No.25&utm_medium=email&utm_term=0_1fcfbb8a0b-901e4eb8db-346993345&ct=t()&goal=0_1fcfbb8a0b-901e4eb8db-346993345&mc_cid=901e4eb8db&mc_eid=0dbebed220
  • Cours de formation en matière de taxonomie et l'écologie de base des mouches de fruits africaines - Session 2018

    Le Musée Royal d'Afrique Centrale (MRAC) de Tervuren en Belgique, section des Invertébrés en collaboration avec l'Université Sokoïne d'Agriculture (SUA)-Centre Sokoïne de Gestion des Ravageurs à Morogoro en Tanzanie, lance un appel à candidature pour 10 bourses pour une formation sur la taxonomie et l'écologie de base des mouches de fruits africaines à l'endroit des chercheurs de l'Afrique Subsaharienne. La date limite de soumission des candidatures est fixée le 30 Avril 2018.


    http://www.africamuseum.be
  • Cours de terrain de l'Association de Biologie Tropicale (édition 2018)

    L'Association de Biologie Tropicale (TBA) lance un appel à candidature à l'endroit  des scientifiques en début de carrière pour participer à ses cours de terrain prévus du 10 Juillet-6 Août 2018 dans la réserve de Mpala au Kenya et du 1-29 Octobre 2018 à Bornéo, île vaste à la beauté sauvage située dans l'archipel malais, en Asie du Sud-Est. Les candidats doivent posséder un diplôme en sciences biologiques ou complété au moins 4 ans avant la participation dans ce cours. La date limite de dépôt des candidatures est fixée le 4 Mars 2018.


    http://www.tropical-biology.org/field-courses/
  • Célebration de la Journée internationale des zones humides

     La célébration de la journée mondiale des zones humides qui vient d'avoir  lieu à l’hôtel  Chez André le 2 février 2013 avait pour thème  « Les zones humides et la gestion de l’eau » a connu la participation de plus de 30 participants provenant du Ministère de l'Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire et de l'Urbanisme(MEEATU) et de la société civile .


    http://www.ramsar.org/cda/en/ramsar-european-rs-homeindex/main/ramsar/1%5E26097_4000_0__
  • Célébration de la journée nationale de l'arbre, édition 2017

    Le Burundi a célébré samedi le 16 décembre 2017, la journée nationale dédiée à l'arbre sous le thème: "Protégeons les forêts, pérennisons les sources d'énergies".

    Les cérémonies marquant cette journée ont eu lieu sur la colline Buheka, commune Nyanza-Lac dans la province de Makamba.


    http://www.rtnb.bi/fr/art.php?idapi=1/8/135
  • Cérémonie d'inauguration des installations d'énergie solaire à l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE)

    Les cérémonies d'inauguration des installations de l'énergie solaire dans les enceintes du Bureau de liaison de l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE) auront lieu en présence de Monsieur le Ministre de l'Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire et de l'Urbanisme et de l'Ambassadeur de la Belgique.


    http://bi.chm-cbd.net
  • D'oiseaux au lac (Kirundo)

    Kirundo est une région pour les amoureux de la nature, située à l'extrême-nord du pays, avec une altitude comprise entre 1300 et 1800 mètres. Vous êtes les bienvenus à visiter cette région, un coin pittoresque du monde pour les amoureux de l'Afrique au cœur du pays, de son mode de vie ancestral et coutumier, ainsi que pour les gens qui recherchent le calme dans un environnement toujours calme et verdoyant.


    http://www.enjoyburundi.info/do-not-miss/birds%E2%80%99-lake-kirundo/?lang=fr
  • DAAD-RUFORUM Stage /In-Region Bourses doctorales disponibles pour l'année d'admission universitaire 2018/2019

    Le Secrétariat  du Forum des universités régionales pour le renforcement des capacités dans l'Agriculture (RUFORUM) est heureux d'annoncer un appel pour les bourses de doctorat disponibles via le Service Allemand d'Echanges Universitaires (DAAD) soutien financier. Ces bourses visent à la fois dans le pays/région de-région (Afrique subsaharienne) les candidats à l'appui de certains programmes de doctorat régional RUFORUM dans l'Est et le centre de l'Afrique (CEA). Les bourses sont valables pour l'année universitaire 2018/19. DAAD favorise échanges universitaires internationaux ainsi qu'une coopération éducative avec les pays en développement par le biais de divers programmes de bourses et de financement. La formation au programme de doctorat commencera en septembre 2018 ; par conséquent, seuls les candidats disponibles pour démarrer la formation de doctorat en septembre 2018 doivent s'appliquer.


    http://www.ruforum.org/
  • Des constructions au bord du Lac Tanganyika, quel avenir pour les amphibiens ?

    La capitale Bujumbura est souvent connue par sa proximité au lac Tanganyika, qui abrite un beau nombre des amphibiens dont les hippopotames. A la quête du vent du lac et du logement pour son bien- être, l’homme, en construisant jusque dans les eaux de ce lac, comme c’est le cas dans plusieurs coins de la capitale, réduit considérablement la source de nourriture de ces herbivores, qui sortent du lac à la tombée de la nuit pour brouter.


    http://www.bujumbura.eu/2018/04/des-constructions-au-bord-du-lac-tanganyika-quel-avenir-pour-les-amphibiens.html
  • Des femmes se mobilisent pour réparer les dommages infligés à la forêt de la Kibira

    C’est dans une ambiance chaleureuse et pleine d’affection que les femmes et les hommes de l’association Dukingirikibira ont accueilli Garry Conille, Représentant résident du PNUD au Burundi. Celui-ci, venu à leur rencontre pour constater leur travail déterminé pour reforester la réserve de la Kibira, n’a pas caché son émotion, en se retrouvant dans une ambiance et un environnement de vie similaires à son pays natal. « Je viens de Haïti, un pays très semblable au Burundi et j’ai vécu dans un village qui ressemble beaucoup au votre », a-t-il déclaré. L’association qui regroupe 112 femmes et 30 hommes est appuyée par le PNUD via un financement du Fonds pour l’environnement mondial (FEM/PMF).


    http://www.bi.undp.org/content/burundi/fr/home/presscenter/articles/2018/01/31/des-femmes-se-mobilisent-pour-reparer-les-dommages-infliges-a-la-foret-de-la-kibira.html
  • Des hippopotames créent la panique à Kibenga-Lac

    Les mouvement des hyppopotames se font remarqués dans les rues au près des habitations que ça soit dans la matinnée ou dans la soirée


    https://www.youtube.com/watch?v=GuMBZ1aIJ8U
  • Des mesures pour protéger le littoral du Lac Tanganyika

    Le Lac Tanganyika est menacé par les eaux usées qui s'y déversent. Le Ministre de l'Environnement, de l'Agriculture et de l'Elevage, Déo Guide Rurema a constaté jeudi 24 mai 2018 que les zones tampon sont envahies par les constructions anarchiques sur le littoral du Lac Tanganyika côté Kajaga dans la ville de Bujumbura.


    http://www.rtnb.bi/fr/art.php?idapi=2/4/46
  • Des mesures urgentes s’imposent pour la protection du lac Tanganyika

    L’environnement du Lac Tanganyika est alarmant. C’est le constat du deuxième vice-président de la République Joseph  Butore après une visite sur les bords du lac Tanganyika où les eaux usées et les déchets se déversent sans avoir subi un traitement préalable.


    http://burundi-eco.com/mesures-urgentes-simposent-protection-lac-tanganyika/#.WwPvcEiFPIU
  • Deuxième annonce pour le 10ème Symposium International sur les Mouches des Fruits d'Importance Economique

    Les inscriptions sont ouvertes pour le 10ème Symposium International sur les Mouches des Fruits d'Importance Economique qui se tiendra du 23 au 27 avril 2018, dans la région de Tapachula, Chiapas, Mexique. Pour ceux qui sont interréssés par ce symposium cliquer ici pour plus d'information.


    http://www.10isffei.org
  • Deuxième circulaire du 9ème Congrès International de Diptérologie

    Le Conseil des Congrès Internationaux de Dipterologie en collaboration avec le Comité d'Organisation du 9ème Congrès International de Dipterologie invite les dipteristes et les entomologistes à participer au 9ème Congrès International de Dipterologie qui se tiendra à Windhoek, en Namibie du 25 au 30 Novembre 2018.


    http://icd9.co.za/
  • Deuxième réunion trimestrielle des Points Focaux Interinstitutionnels (PFIs)

    Ce mercredi, le 07/02/2018, s’est tenue dans les enceintes du bureau de liaison de l’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement (OBPE), une deuxième réunion trimestrielle des Points Focaux Interinstitutionnels (PFIs) du Centre d’Echange d’Information du Burundi (CHM-Burundais) sur la Convention de la Diversité Biologique (CDB). Les activités de cette réunion ont été marquée d’une part par le postage d’informations sur le site du CHM-Burundais et d’autre part par la formation du nouveau Point Focal du Ministère du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme sur le postage des informations sur le site. Pour plus d’informations cliquer ici.


    http://bi.chm-cbd.net/biodiversity/documents-sur-la-biodiversite-du-burundi/projets-dans-le-domaine-de-biodiversite/programme-de-recherche-echange-d-information-sensibilisation-et-conservation-de/execution-du-programme-2017/renforcement-des-mecanismes-d-echange-d-information-sur-la-biodiversite-et-le/reunions-trimestrielles-des-points-focaux-inter-institutionnels/rapport-de-la-deuxieme-reunion-trimestrielle-des-points-focaux
  • Développer l’aquaculture pour satisfaire l’essor de la demande

    En 2030, les deux tiers des produits de la mer consommés dans le monde seront issus de l’aquaculture. Telle est la conclusion du rapport Fish to 2030: Prospects for Fisheries and Aquaculture, qui constate que les pêches de capture sauvages ayant pratiquement atteint leurs limites, seule l’aquaculture pourra satisfaire notre appétit grandissant pour ce type d’aliments.

    Selon les prévisions de ce rapport, la moitié des poissons produits dans le monde en 2030 (qu’ils soient destinés à la consommation et à des utilisations industrielles, comme la farine de poisson) proviendront de l’aquaculture. 


    http://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2014/02/05/raising-more-fish-to-meet-rising-demand
  • Ecole Doctorale à l'Université du Burundi

    L'Université du Burundi, grenier du savoir, a le plaisir d'annoncer au public qu'une école doctorale va bientôt voir le jour au Burundi. Pour ceux qui sont intérressés veuiller remplir le formulaire demande en ligne en cliquant ici.


    https://ecoledoctorale.ub.edu.bi/maintenance.html
  • Etat des lieux de l'Environnement au Burundi

    Une haute fragilité écologique, malgré les mesures prises

    Les différentes études menées montrent que l’état de l’environnement au Burundi est alarmant même s‘il a déjà pris plusieurs mesures. En 2010, l’Indice de performance environnementale du pays était de 43,9 classant le pays 141e sur 164 au niveau mondial. Cela ressort du rapport sur les consultations nationales au Burundi : Agenda pour le développement post-2015.


    http://www.ppbdi.com/index.php/ubumwe/imibano/2078-developpement-etat-des-lieux-de-l-environnement-au-burundi
  • Fondation pour Favoriser la Recherche sur la Biodiversité en Afrique (FFRBA), Appel à projets 2017

    La Fondation pour Favoriser la Recherche sur la Biodiversite en Afrique (FFRBA) lance un appel à projets 2017 pour des chercheurs juniors actifs des pays d'Afrique ayant des partenariats avec des chercheurs belges. La date limite de dépôt est fixée le 31 Décembre 2017.


    http://www.sbboa.be
  • Formation des Points Focaux Interinstitutionnels (PFIs)

    Il est prévu du 9 au 13 Octobre 2017, une formation des Points Focaux Interinstitutionnels (PFIs) qui se tiendra dans les enceintes du bureau de liaison de l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE) sis au Quartier Jabe. La formation débutera toujours à 8h30min.


    http://bi.chm-cbd.bi
  • Formation des Points Focaux Interinstitutionnels (PFIs)

    Il est prévu du 09 au 13 0ctobre 2017, une formation à votre intention qui se tiendra dans les enceintes du Bureau de liaison de l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE). La formation débutera chaque jour à 8h30min.


    http://bi.chm-cbd.bi
  • Formation des Points Focaux Interinstitutionnels (PFIs) du CHM-Burundais

    Ce lundi, le 9 octobre 2017, il s'est tenu dans les enceintes du bureau de liaison de l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE) une formation à l'endroit des Points Focaux Interinstitutionnels (PFIs) du CHM-Burundais. Cette formation a débuté à 8h30min.


    http://bi.chm-cbd.net
  • Inauguration des panneaux solaires à l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE) pour faciliter la recherche en biodiversité

    Le ministère de l’Eau, de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme a procédé, le mardi 10 octobre 2017, à l’inauguration des panneaux solaires pour le Centre d’échange d’information et la recherche sur la biodiversité à l’Office burundais pour la protection de l’environnement(OBPE). Ces panneaux vont faciliter la recherche en biodiversité.  


    https://www.ppbdi.com/index.php/ubum/imibano/9-actualite/8378-meeatu-inauguration-des-panneaux-solaires-a-l-obpe
  • Journée Mondiale de l'Environnement - 5 juin

    Déclaration de l'Administrateur - Thème : Combattre la pollution plastique

    Le pouvoir de protéger l’environnement et de laisser une planète prospère aux générations futures est entre vos mains - littéralement.

    Vous pourriez penser que ces objectifs sont trop ambitieux ou trop compliqués à atteindre par vous-même, mais en cette Journée mondiale de l'environnement, vous pouvez vous engager personnellement afin de combattre la pollution plastique en cessant d'utiliser du plastique à usage unique.

    Vous ne savez peut-être pas ce qu'est le plastique à usage unique, mais vous en avez probablement utilisé récemment lorsque vous avez bu de l'eau en bouteille, utilisé une paille, transporté des légumes dans un sac plastique ou simplement mélangé votre café.

    En fait, le plastique à usage unique est tellement répandu qu'une île de déchets 3 fois plus grande que la France flotte actuellement entre la Californie et Hawaï. De même, un sac en plastique a récemment été trouvé à 36 000 pieds de profondeur dans la fosse des Mariannes.

    Et ça ne s'arrête pas là : 83 % de l'eau du robinet contient des particules et des produits chimiques toxiques que l'on retrouve dans notre sang.


    http://www.bi.undp.org/content/burundi/fr/home/presscenter/speeches/2018/Journee-mondiale-de-l-environnement.html
  • Journée mondiale de l’alimentation : L'Institut des Sciences Agronomiques du Burundi (ISABU) organise une journée portes-ouvertes

    L’institut des sciences agronomique du Burundi, ISABU, en sigle a organisé lundi 16 octobre 2017, une journée portes-ouvertes pour démontrer ses réalisations et monter comment ils se préparent à la saison culturale A de l’an 2018.


    C'est au moment où le Burundi se joint ce 19 octobre prochain au reste du monde dans la célébration de la journée internationale de l’alimentation, une journée célébrée normalement le 16 octobre de chaque année.


    http://www.rtnb.bi/fr/art.php?idapi=1/6/188
  • Journée portes ouvertes à l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi (ISABU)

    L’ISABU organise en date 16 octobre 2017 une journée porte ouverte à l’endroit du grand public dans les enceintes de la Direction Général sise à Bujumbura.

    Le thème de la journée est : « ISABU en amont pour briser le cycle de la pauvreté rurale »


    isabu-bi.org
  • KAMPALA: Atélier de validation du rapport sur l’état des aires protégées dans les pays de l’EAC

    Il s’agit d’un atelier de validation d’un rapport sur « l‘Etat des Aires Protégéesdans les pays de l’East African Community ». Cet atélier a été organisé conjointement par l’EAC et l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) à travers le programme BIOPAMA (Programme pour la Biodiversité et la Gestion des Aires Protégées) à Kampala en Ouganda du 19 au 20 juillet 2018.

     

     

     

     


    https://umutwenzimagazine.wordpress.com/2018/07/20/leonidas-nzigiyimpa-represente-le-burundi-dans-un-atelier-de-validation-du-rapport-sur-letat-des-aires-protegees-dans-les-pays-de-leac-a-kampala-via-umutwenzimagazine/
  • L'avenir de la pêche sur le Tanganyika se discute à Bujumbura

    Le Burundi, l’un des pays les plus pauvres de la planète, organise depuis lundi des états généraux de l’agriculture en vue de relancer ce secteur, en crise. Au troisième jour de ses assisses, les 450 participants ont parlé notamment de la pêche, un secteur sinistré mais qui renaît peu à peu.


    http://www.rfi.fr/afrique/20140619-avenir-peche-le-tanganyika-discute-bujumbura-burundi
  • La pollution du lac Tanganyika influe sur la diminution de la production du poisson

    Il ressort du rapport du Ministère en charge de la bonne gouvernance sur l’état des lieux du respect des normes environnementales en matière de protection du lac Tanganyika que la pollution de cet écosystème lacustre influe sur la diminution de la production du poisson bien qu’elle ne soit pas la seule source de cette pollution.


    https://mybujumburanews.wordpress.com/2017/10/06/la-pollution-du-lac-tanganyika-influe-sur-la-diminution-de-la-production-du-poisson/
  • La ville de Bujumbura menacée par les rivières qui la traversent

    Plus de cinq rivières traversent la ville de Bujumbura. Cependant, suite à différentes actions qu’exerce l’homme sur ces dernières, elles sont devenues fâcheuses à tel point qu’actuellement elles constituent une menace pour la population riveraine. Les experts affirment que si rien n’est fait, des conséquences plus sévères s’abattront sur la population


    http://burundi-eco.com/la-ville-de-bujumbura-menacee-par-les-rivieres-qui-la-traversent/#.WyzilaczbIU
  • Le lac Tanganyika le trésor englouti

    Ce patrimoine régional, plus long réservoir d'eau douce au monde, souffre de la pollution, dû notamment au manque de stations de traitements des eaux usées du côté burundais.


    http://aa.com.tr/fr/afrique/le-lac-tanganyikale-tr%C3%A9sor-englouti/472393
  • Le lac Tanganyika, un trésor négligé

    Le lac Tanganyika, ce patrimoine régional, 2ème long réservoir d’eau douce au monde, véritable joyau africain, va mal. Il souffre de pollution dû notamment au manque de stations de traitement des eaux usées du côté burundais. Des déchets ménagers, des eaux usées provenant des usines ou des entreprises, des plantes envahissantes, … la liste est exhaustive. Sur les rives de ce lac, du côté burundais, le constat est sans appel. Les eaux de couleur noirâtre, dégagent une odeur nauséabonde.


    http://burundi-eco.com/lac-tanganyika-tresor-neglige/#.WeC0rGiCzIU
  • Le secteur forestier menacé

    Le secteur forestier se trouve menacé de différentes manières. Sur ce, le ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage compte diagnostiquer ce secteur par la protection des forêts existantes et la  plantation d’autres essences dont celles autochtones.

    L’analyse critique du secteur forestier met en évidence un certain nombre de problèmes et de contraintes qui conduisent à une dégradation des forêts et handicapent le développement de ce secteur. Les principaux facteurs conduisant à cette  déforestation sont notamment l’exploitation anarchique des forets, les feux de brousse répétitifs, le défrichement à des fins agricoles, le surpâturage, la surexploitation de la ressource forestière, l’introduction non maitrisée des espèces forestières et l’appauvrissement du patrimoine génétique forestier.


    http://burundi-eco.com/le-secteur-forestier-menace/#.WyzfPKczbIU
  • Leadership en Recherche & Innovation Management

    SARIMA (Southern African Research & Innovation Management Association) est une organisation de la recherche et de l'innovation que les gestionnaires institutionnels opère à un niveau national et international, ainsi que l'ensemble de la chaîne de valeur, de la recherche à l'innovation réussie (commercialisation). L'association a pour but de promouvoir la recherche et la gestion de l'innovation pour le bénéfice de l'Afrique Australe.

    SARIMA requiert les services d'un gestionnaire de projet à temps partiel pour coordonner, faciliter et mettre en œuvre des activités et projets en Afrique du Sud et le reste de la région de la SADC.


    http://www.sarima.co.za/wp-content/uploads/2018/01/Advert-Project-Manager.pdf
  • Leadership en Recherche & Innovation Management

    SARIMA (Southern African Research & Innovation Management Association) est une organisation de la recherche et de l'innovation que les gestionnaires institutionnels opère à un niveau national et international, ainsi que l'ensemble de la chaîne de valeur, de la recherche à l'innovation réussie (commercialisation). L'association a pour but de promouvoir la recherche et la gestion de l'innovation pour le bénéfice de l'Afrique Australe.

    SARIMA requiert les services d'un gestionnaire de projet à temps partiel pour coordonner, faciliter et mettre en œuvre des activités et projets en Afrique du Sud et le reste de la région de la SADC.


    http://www.sarima.co.za/wp-content/uploads/2018/01/Advert-Project-Manager.pdf
  • Les constructions anarchiques, une bombe à retardement

    La population urbaine ne cesse d’augmenter. Cette situation influe sur la problématique de gestion de l’habitat urbain. L’urbanisation doit respecter les normes de construction et environnementales. Cependant, les constructions anarchiques gagnent du terrain. Cela alors que, récemment, un plan directeur « Bujumbura, vision 2045 » a été mis en place. Les pouvoirs publics sont appelés à  mettre en application toutes les mesures nécessaires pour lutter contre les constructions qui ne respectent pas les normes urbanistiques.

    La population urbaine en Afrique connait un rythme de croissance très élevé. D’après les experts de l’Agence Française de Développement (AFD), les grandes villes africaines connaissent une augmentation moyenne de 1000 habitants par jour. Ce phénomène prend de l’ampleur du moment que la croissance urbaine est déconnectée de la croissance économique. Le Burundi n’échappe pas à cette réalité. La population urbaine ne cesse de croître. En 1914, Usumbura, actuelle ville de Bujumbura, comptait moins de 4 000 habitants dont la majorité était des étrangers. Actuellement, la population urbaine avoisine un million d’habitants établis sur une superficie de 87 km².


    http://burundi-eco.com/les-constructions-anarchiques-une-bombe-a-retardement/#.WyzioKczbIU
  • Les forêts locales "menacées" par les populations environnantes

    Les forêts burundaises sont "menacées" par les populations vivant dans leurs environs via des actions agricoles menées par ces dernières à l'interne de ces "aires protégées", a déploré samedi à Bujumbura M. Frédéric Bangirinama, expert forestier burundais et professeur d'université.

    M.Bangirinama, qui tenait un point de presse suite à la journée internationale des forêts célébrée le 21 mars de chaque année depuis 2012 sur décision de l'assemblée générale des Etats membres de l'Organisation des Nations Unies(ONU), a souligné que les forêts, au Burundi tout comme sous d'autres cieux, constituent "le poumon" de l'écosystème environnemental.


    http://www.bujumbura.eu/2018/03/les-forets-locales-menacees-par-les-populations-environnantes.html
  • Les infrastructures construites le long de la rivière Mpimba menacées

    Pas mal d’infrastructures construites le long de la rivière Mpimba située dans la zone Musaga sont menacées par les glissements de terrain, les éboulements et les écroulements. Plus de dix maisons se sont écroulées suite à ces catastrophes sans oublier des enfants qui ont été emportés par ces phénomènes imprévisibles. Les habitants de cette localité demandent que cette rivière soit aménagée pour ne pas continuer à subir des pertes tant matérielles qu’humaines.


    http://burundi-eco.com/infrastructures-construites-long-de-riviere-mpimba-menacees/
  • Liste de Contrôle du Burundi

    La liste concerne 623 espèces d'oiseaux, 197 de mamifères, 28 de reptiles, 47 amphibiens et 31 espèces des insectes.


    https://www.inaturalist.org/check_lists/7447-Burundi-Check-List
  • Liste des espèces endémiques du Burundi

    La liste comprend 5 espèces de poissons dont 2 connues sur la zone littorale du lac Tanganyika  et 3 autres dans la rivière Malagalazi, une espèce de batraciens de la région de Kumoso à l'Est, une espèce d'Insectivores, 1 espèce d'Invertébrés et 25 espèces de plantes vasculaires.


    http://lntreasures.com/burundi.html
  • L’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement évoque le conflit prégnant entre l’Homme et l’Hippopotame à Bujumbura

    M. Samuel Ndayiragije,Directeur Général de l’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement (OBPE), au micro de la presse,  évoque le conflit entre l’Homme et l’Hippopotame à Bujumbura 


    https://www.burundi-forum.link/wp/breves/loffice-burundais-protection-de-lenvironnement-evoque-conflit-pregnant-entre-lhomme-lhippopotame-a-bujumbura/
  • L’homme est un « loup » pour le poisson

    Le poisson se raréfie sur le marché. Les intervenants dans le secteur piscicole tirent la sonnette d’alarme. Ils attribuent cette rareté à la pollution du lac Tanganyika et à la mesure de ne pas importer le poisson prise par la Tanzanie


    http://burundi-eco.com/lhomme-est-un-loup-pour-le-poisson/#.W2_6bOgzbIU
  • MasterCard Foundation Forum des Universités Régionales de Renforcement des Capacités dans l'Agriculture RUFORUM scholarships 2018

    La Mastercard Foundation a établi un partenariat avec le Forum des Universités Régionales de Renforcement des Capacités dans l'Agriculture (RUFORUM), un réseau de 85 universités dans 35 pays africains. Le partenariat porte principalement sur la transformation des universités agricoles africains "à contribuer utilement à la croissance de l'Afrique et le développement".

    L'objectif du partenariat est de transformer les universités agricoles africaines et leurs diplômés à mieux répondre aux défis du développement grâce à l'amélioration de l'application de la science, de la technologie, du commerce et de l'innovation pour la transformation de l'agriculture rurale.


    https://ruforum.files.wordpress.com/2017/11/ruforum_advert_uganda_final.pdf
  • Masters et stages de spécialisation en Belgique

    L'Académie de Recherche et d'Enseignement Supérieur (ARES) lance un appel à candidature pour masters et stages de spécialisation en Belgique pour les ressortissants des pays en voie de developpement pour l'année académique 2018-2019.


    https://www.ares-ac.be/fr/cooperation-au-developpement/bourses/masters-et-stages-en-belgique#01-masters-de-spécialisation-2018-2019
  • Mini-atelier de consultation pour l'élaboration de la Stratégie Nationale et Plan d'Action sur APA

    Ce mercredi, le 15 juin 2016, se tiendra dans les enceintes du bureau de liaison de l'OBPE sis à Jabe, un mini-atelier de consultation pour l'élaboration de la Stratégie Nationale et Plan d'Action sur l'accès et partage des avantages découlant de l'utilisation des ressources génétiques dans le cadre du Protocole de Nagoya, à partir de 8h 30min.


    bi.chm-cbd.net
  • Mini-atelier de validation des indicateurs pour mesurer, suivre et rapporter la tendance des valeurs et services écosystémiques au Burundi

    Il se tiendra ce jeudi, le 22 Février 2018, un mini-atelier de validation des indicateurs pour mesurer, suivre et rapporter la tendance des valeurs et services écosystémiques dans les enceintes du bureau de liaison de l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE) sis à Jabe, à partir de 8h30min.


    http://bi.chm-cbd.net
  • Mise en oeuvre du Projet « Renforcement du Système de Fonctionnement du CHM-Burundais

    Depuis le premier Octobre 2012, l'INECN a démarré la mise en oeuvre du projet « Renforcement du Système de Fonctionnement du CHM-Burundais» sous le financement du CHM-Belge. Ce projet cherche à assurer une  bonne connexion internet  pour le site web du CHM-Burundais. Il vise également à mettre en place un cadre d’échange  d’expériences et de renforcement des capacités entre les membres du Comité des Points focaux interinstitutionnels pour le CHM-Burundais. Le projet aide à la production du 10ème numéro de ce bulletin et à l'impression pour la diffusion de la Stratégie Nationale et Plan d’Action pour le CHM. Le projet facilitera le renforcement des systèmes de conservation des spécimens et l’importation des livres sur la biodiversité nationale et régionale en faveur des institutions nationales nécessiteuses. Ce projet améliorera le système de fonctionnement de la bibliothèque de l'INECN choisie pour devenir une bibliothèque de référence en biodiversité.

    Pour suivre les activités de ce projet: Cliquer ici


    Bujumbura, avenue de l'Imprimerie, Jabe
  • Mobiliser les partenaires pour sauvegarder la biodiversité

    Afin de mobiliser les fonds nécessaires à la poursuite de la conservation des aires protégées du Burundi, le PNUD et l'Office burundais pour la protection de l’environnement (OBPE) ont organisé ce vendredi 20 avril 2018 un atelier d'engagement des partenaires et de mobilisation des fonds. L’atelier était coprésidé par le deuxième Vice-président de la République du Burundi, S. E. Joseph Butore, et par M. Alfredo Teixeira, Directeur pays du PNUD.


    http://www.bi.undp.org/content/burundi/fr/home/presscenter/articles/2018/Mobiliser-les-partenaires-pour-sauvegarder-la-biodiversite.html
  • Mutanga-Sud : une attribution qui fâche

    Entre Sororezo et Mutanga-Sud, zone Rohero, en commune Mukaza, des arbres cèdent progressivement la place aux chantiers. L’endroit surplombe l’espace public sis à une cinquantaine de mètres de la Paroisse Esprit de Sagesse. Pour éviter l’écroulement des terres, les habitants y ont planté des arbres, il y a des années. « Une façon d’éviter que les eaux provenant de Sororezo balayent tout sur son passage », motive G.N.I., un habitant de la localité. Ainsi, le talus était protégé.

    « Nous avons acheté des plants et nous les avons plantés lors des travaux communautaires », témoigne-t-il. Croisé sur l’avenue Gitenge, il déplore que des parcelles y aient été attribuées et que ce boisement soit sur le point d’être détruit.

    Sur cette raide pente, les bornes des parcelles sont visibles. Les arbres cèdent de plus en place la place aux chantiers. Des terrassements sont déjà en cours. On y trouve du moëllon, du sable et d’autres matériels de construction. Des jeunes gens veillent sur ces biens.

    Une sexagénaire de Sororezo en train de chercher du bois de chauffage, se dit dépassée : « Ce boisement ne devrait pas être détruit. L’attribution des parcelles dans cet endroit est irresponsable ». Pour elle, certaines maisons de Mutanga-Sud seront victimes de cette « irresponsabilité »lors de fortes pluies.

    Une famille s’y est déjà installée. Ces arbres, coupés sous les yeux impuissants des habitants, sont vendus aux charbonniers.

    « Si réellement il y a eu une attribution des parcelles dans cet endroit, ceux qui l’ont fait ne pensent pas à l’avenir de ce pays », se lamente un autre habitant de Mutanga-Sud. Et de renchérir : « Tous ces arbres devraient être protégés. En plus de limiter l’érosion, ils rafraîchissent le quartier ».

    « Une mauvaise habitude »

    I.K., un autre habitant de cette localité, estime que cela devient « une mauvaise habitude ». Et de signaler des cas précédents : « Il y a quatre ans, on a attribué à un particulier une partie du terrain de jeu de l’Ecofo Mutanga-Sud ». N’eût-été la résistance des parents, des élèves et de la direction, il affirme que les travaux allaient commencer.

    Idem à la Paroisse Esprit de Sagesse communément appelé « Chez Ntabona ». « Une personne est venue construire sur un espace où se rencontrent des tuyaux d’évacuation des déchets ». Là aussi les habitants ont obtenu gain de cause.

    Cet homme indique que de telles attributions sont lourdes de conséquences, entre autres la destruction des infrastructures routières et des maisons. « En cas de fortes pluies, l’eau ne va plus s’infiltrer, ce qui entraîne une forte érosion. Or, ces arbres protègent le sol, et surtout les pentes fortes ».

    Joint par téléphone, Freddy Mbonimpa, maire de la ville de Bujumbura, assure qu’il n’est pas au courant de cette attribution.

    Emérence Nkurikiye, directrice générale de l’Urbanisme, ne mâche pas ses mots : « Est-ce que ces habitants sont venus porter plainte chez Iwacu ? Que ces habitants lésés portent plainte en bonne et due forme. C’est leur droit de réclamer.» Elle s’est refusée à tout autre commentaire.

    Cette partie de la zone Rohero est menacée par la rivière Ntahangwa. Certains propriétaires des maisons à Mugoboka les ont déjà désertées. L’avenue Sanzu n’est plus praticable. Des locaux des écoles sont menacés d’effondrement, suite à l’élargissement du lit de cette rivière.


    https://iwacu.global.ssl.fastly.net/mutanga-sud-une-attribution-qui-fache/
  • Opportunité pour jeunes chercheurs à Seibersdorf, Autriche

    L’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) voudrait recruter pour peu de temps (12 mois) un jeune chercheur (sans doctorat) pour travailler au Laboratoire de Lutte contre les Insectes Ravageurs (IPCL) du Programme mixte FAO/AIEA des techniques nucléaires dans l'Alimentation et l'Agriculture, de Seibersdorf, Autriche. La date limite de soumission des candidatures est fixée au 25 Août 2017. Pour plus de détails cliquer ici.


    www-naweb.iaea.org/nafa/ipc/index.html
  • PAU: Appel de candidature année scolaire 2018/2019

    L’UPA est une initiative des Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union Africaine. Il s'agit d'un premier réseau continental d’Université dont la mission est de fournir un enseignement de troisième cycle de qualité, orienté vers la réalisation d'une Afrique prospère, intégrée et pacifique.


    http://www.pau-au.net
  • Participation de l'APRN/BEPB dans un atelier de présentations par l’OBPE des résultats du programme 2014-2018

    Du 09 au 10 avril 2018, deux cadres de l’Association Protection des Ressources Naturelles pour le Bien-Etre de la Population au Burundi (APRN/BEPB), une organisation membre et président le comité national burundais de l’UICN ont  participé dans un atelier de présentation des résultats de l’OPBE depuis 2014 dans le cadre du Programme de recherche, échange d’information, sensibilisation et conservation de la biodiversité au Burundi. Les cadres de l'APRN/BEPB à savoir le Directeur Général et l’Assistant en communication et mobilisation des ressources ont eu l’occasion de s’enquérir de l’état actuelle de la biodiversité au Burundi et de son habitat. Ils ont eu l'occasion de donner leur contribution dans la formulation des recommandations conduisant à l’élaboration du Plan d’Action Annuel de l’OBPE. La plupart de présentations ont revlée la nécessité de continuer la recherche en matière de la biodiversité au Burundi. 


    http://bi.chm-cbd.net/news/atelier-de-presentations-par-l-obpe-des-resultats-du-programme-2014-2018-1
  • Plus encore d’efforts dans la gestion des déchets

    La gestion des déchets n’est pas encore maîtrisée. Certaines associations et coopératives chargées de collecter des déchets ménagers n’arrivent pas à la hauteur de leur engagement. La quantité de déchets produits par la population de la capitale dépasse la capacité d’accueil des dépotoirs existants. Une situation-problème persiste en zone Buyenzi. Le projet mis en place par les SETEMU pour pallier à ce problème se heurte au tarissement des financements


    http://burundi-eco.com/plus-encore-defforts-dans-la-gestion-des-dechets/#.WyzaRqczbIU
  • Pour une gestion des eaux usées respectueuse des normes urbanistiques

    Une distance de trois mètres entre la voirie et une parcelle d’un acquéreur est réservée pour l’installation des réseaux hydrauliques et électriques. Il en est de même pour la gestion des égoûts publics ménagères dans les quartiers dits bas standing. La pratique est loin de la vérité. Les eaux usées ménagers se déversent directement dans les caniveaux. Ce qui engendre la pollution de l’environnement.


    http://burundi-eco.com/pour-une-gestion-des-eaux-usees-respectueuse-des-normes-urbanistiques/#.WyzHAfbpfIU
  • Premier appel à des bourses inter-africains par le projet MOUNAF

    Le projet MOUNAF lance un appel à candidature pour la mobilité des étudiants au sein de l'Afrique. Les candidats interressés peuvent cliquer ici pour plus d'information. La date limite de dépöt des candidatures est fixé le 20/8/2017.


    http://www.mounaf.com
  • Première annonce du 10ème Symposium International sur les mouches des fruits d'Importance Economique

    Vous êtes invités à participer au 10ème Symposium International sur les mouches des fruits d’Importance Economique qui se tiendra du 23 au 27 Août 2018 à Tapachula, Chiapas au Mexique. Toute personne intéressée est priée de soumettre son travail de recherche à présenter soit sous forme d’affiche ou de présentation orale. Pour plus de détails cliquer ici.


    http://www.10isffei.org.
  • Première réunion trimestrielle des Points Focaux Interinstitutionnels (PFI) du Centre d'Echange d'Information en Biodiversité CHM-Burundais

    Ce mardi, le 5 avril 2016, il est prévu la première réunion trimestrielle des Points Focaux Interinstitutionnels (PFIs) du Centre d'Echange d'Information en Biodiversité CHM-Burundais qui aura lieu dans les enceintes du bureau de liaison de l'OBPE, à Jabe à partir de 8h 30min.


    bi.chm-cbd.net
  • Programme de Bourse Mwalimu Nyerere de l’Union Africaine

    Le Programme de Bourse Mwalimu Nyerere de l’Union Africaine lance un appel à candidatures pour demande de bourses  exclusivement pour les femmes candidates aux  programmes de maîtrise et de doctorat  en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM). La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 avril 2018.


    http://schoolvi.net/2018/02/09/bourses-detudes-mwalimu-nyerere-de-lunion-africaine/
  • Protection de l’environnement: l’action de Léonidas Nzigiyimpa au sud du Burundi mondialement saluée

    C’était une grande joie, alors que Léonidas Nigiyimpa sortait du terminal de l’Aéroport International de Bujumbura l’après-midi de ce mardi 19 juin. Des membres de sa famille, des cadres et collèges de la direction générale de l’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement (OBPE), certains ayant même fait le déplacement depuis Bururi, au sud du pays, étaient venus l’accueillir.
    Trophée en main, Léonidas Nzigiyimpa laisse parler son cœur: “Je dédie ce prix à ma chère patrie, le Burundi. Je le dédie aussi à l’OBPE car, tout ce que j’ai fait, c’est avec son appui. Je le dédie aussi à mes collaborateurs. Enfin, je dédie aussi ce prix à ma famille qui m’a toujours soutenu. C’est aussi un honneur personnel”


    http://www.ikiriho.org/2018/06/19/obpe-protection-environnement-action-de-leonidas-nzigiyimpa-au-sud-du-burundi-mondialement-saluee-national-geographic-society/
  • Quand la pollution du lac Tanganyika fait paniquer plus d’un

    Les eaux du lac Tanganyika sont sous la menace de la pollution. Les déchets de plusieurs natures qui ne cessent de s’accumuler dans cette source en eau potable pour plus de 90% des habitants de la capitale sont la cause de ce danger. La situation est actuellement alarmante du fait que le degré de turbidité de ces eaux (degré d’impureté) arrive à plus de 25.


    http://burundi-eco.com/quand-la-pollution-du-lac-tanganyika-fait-paniquer-plus-dun/#.WyzfP6czbIU
  • Redécouverte de Cardioglossa cyaneospila au Burundi

    Une équipe de chercheurs américains vient de retrouver une espèce de grenouille considérée comme perdue en Afrique mais encore existante dans la Réserve Naturelle Forêstière de Bururi, au Burundi. L'espèce en question est Cardioglossa cyaneospila et pourraît disparaître si les pressions sur cette réserve ne sont pas jugulées.


    http://www.maxsciences.com
  • Renforcement des capacités du Point Focal Interinstitutionnel de l'APRN/BEPB

    Le cinquième jour du mois d’Avril l’an deux mille seize, l’association Protection des Ressources Naturelles pour le Bien-Etre de la Population au Burundi a participé dans une réunion trimestrielle de renforcement des capacités des Points Focaux Interinstitutionnels du Centre d'échange (CHM) Burundais dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention sur la Diversité Biologique. Ce fut une occasion de plus au Point Focal Interinstitutionnel de publier des informations relatives aux activités de l’organisation.


    http://bi.chm-cbd.net/biodiversity/documents-sur-la-biodiversite-du-burundi/projets-dans-le-domaine-de-biodiversite/programme-de-recherche-echange-d-information-sensibilisation-et-conservation-de/execution-du-programme-en-2016/renforcement-des-mecanismes-d-echange-d-information-sur-la-biodiversite/reunions-trimestrielles-des-points-focaux-interinstitutionnels/premiere-reunion-trimestrielle-des-points-focaux-interinstitutionnels-pfi-du
  • Réception des plaques solaires au bureau de l’Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE)

    Le Ministre de l’Eau, de l’Environnement, de l'Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme Honorable Célestin Ndayizeye a réceptionné mardi 10 octobre 2017 au bureau de liaison de l’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement (OBPE), six plaques solaires installées grâce au financement du royaume de Belgique, des plaques pour le Centre d’Echange d’Information et la recherche sur la biodiversité de Jabe.


    http://www.rtnb.bi/fr/art.php?idapi=1/6/160
  • Réflexion régionale sur l’agriculture commerciale pour la promotion des chaînes de valeurs durables et résiliences au changement climatique

    Organisée du 12 au 14 mars 2018 à Bujumbura au Burundi, cette réflexion a été menée lors d’un atelier de deux jours autour de ce thème et ayant visé les jeunes et femmes d’Afrique. Un regard  rétrospectif  sur le pas franchi dans l’atteinte de l’objectif de la déclaration de Malabo a été jeté  lors de cet évènement  rehaussé par la présence du  Ministre à la Présidence en charge de la Bonne Gouvernance et du Plan, et qui a vu la participation  des  représentants des organisations nationales, régionales, sous régionales et internationales y compris la FAO et la  Représentante Légale  de People’s Coalition on Food Sovereignty in Burundi (PCFS) , organisatrice  de l’atelier. Des jeunes diplômés sans-emplois rémunérateurs, des jeunes entrepreneurs, des représentants d’associations féminines et d’ agri -éleveurs,  y étaient également conviés. 


    http://www.fao.org/burundi/actualites/detail-events/en/c/1107340/
  • Réflexion régionale sur l’agriculture commerciale pour la promotion des chaînes de valeurs durables et résiliences au changement climatique

    Organisée du 12 au 14 mars 2018 à Bujumbura au Burundi, cette réflexion a été menée lors d’un atelier de deux jours autour de ce thème et ayant visé les jeunes et femmes d’Afrique. Un regard  rétrospectif  sur le pas franchi dans l’atteinte de l’objectif de la déclaration de Malabo a été jeté  lors de cet évènement  rehaussé par la présence du  Ministre à la Présidence en charge de la Bonne Gouvernance et du Plan, et qui a vu la participation  des  représentants des organisations nationales, régionales, sous régionales et internationales y compris la FAO et la  Représentante Légale  de People’s Coalition on Food Sovereignty in Burundi (PCFS) , organisatrice  de l’atelier. Des jeunes diplômés sans-emplois rémunérateurs, des jeunes entrepreneurs, des représentants d’associations féminines et d’ agri -éleveurs,  y étaient également conviés. 


    http://www.fao.org/burundi/actualites/detail-events/en/c/1107340/
  • Réunion des membres des comités techniques à l'Autorité du Lac Tanganyika
    http://www.peacock-hotel.co;tz
  • Réunion régionale chargée d'examiner les questions d'Afrique de l'Est en rapport avec le tourisme durable, le commerce illégal, extractions industrielles et les autres questions importantes sur les grands singes

    Le Partenariat pour la Survi de grands Singes (GRASP: Great Apes Survival Partnership) organise une réunion régionale chargée d'examiner les questions d'Afrique de l'Est en rapport avec le tourisme durable, le commerce illégal, extractions industrielles et les autres questions importantes, du 4 au 5 Septembre, à Bujumbura, Burundi.


    http://www.un-grasp.org/index.php?option=com_content&view=article&id=149:grasp-raises-state-of-the-apes-up-to-un-level&catid=7:press-releases&Itemid=55
  • Réunion trimestrielle des Points Focaux Interinstitutionnels (PFIs) du CHM-Burundais

    Une réunion trimestrielle des Points Focaux Interinstitutionnels (PFIs) du CHM-Burundais est prévue ce jeudi, le 16 mars 2017, dans les enceintes du bureau de liaison de l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE) sis à Jabe, à partir de 8h30min.


    bi.chm-cbd.net
  • Sauver les hippopotames

    Autrefois dans l’eau pendant la journée et sur terre pendant la nuit, les hippopotames du lac Tanganyika observent un mouvement migratoire ces derniers temps.  En effet, aujourd’hui, nous retrouvons les hippopotames à une distance fort éloignée (trois, quatre, voire  cinq kilomètres) de leurs lieux habituels de résidence. Tantôt dans les ruelles, tantôt dans les quartiers riverains du lac Tanganyika (Kabondo, Kibenga, Gisyo, Quartier Asiatique, Quartier Industriel) voire dans les quartiers un peu éloignés comme c’est le cas de cet hippopotame retrouvé dans la station d’épuration de Buterere.

    Mais pourquoi ces promenades inopportunes ? Quelle menace  pèse sur ces créatures de nature inoffensives ? Le danger vient –il du lac ou de la terre ferme ? Cette situation s’avère difficile à gérer d’autant plus qu’aucune solution n’est possible pour les hippopotames égarés exceptées la mort naturelle et la mise à mort commandée.


    http://burundi-eco.com/sauver-les-hippopotames
  • Sensibilisation sur la gestion durable des pêches et protection de l'environnement

    Envue de proteger l'environnement et preserver le stock halieutique,les pecheurs du Burundi ont besoin d'une réunion de formation afin de gérer durablement les peches.


    https://www.google.bi/maps/search/rumonge+province/@-3.3753007,29.3553828,12z?hl=en
  • Soumission du rapport national intérimaire APA

    Conformément à l'article 29 du Protocole de Nagoya, chaque Partie veille au respect des obligations qui sont les siennes en vertu du présent Protocole et, à des intervalles réguliers et sous la forme décidés par la Conférence des Parties siégeant en tant que réunion des Parties au présent Protocole, fait rapport à la Conférence des Parties siégeant en tant que réunion des Parties au présent Protocole sur les mesures qu’elle a prises pour en appliquer les dispositions. La date limite pour soumettre les rapports nationaux intérimaires est fixée en date du 2 novembre 2017.


    http://bi.chm-cbd.net
  • TROPIMUNDO Appel à candidature 2018-2019

    TROPIMUNDO connu sous le nom de Erasmus Mundus Masters lance son appel à candidature pour les cours de masters en biodiversité et écosystèmes tropicaux pour l'année 2018-2019. La date limite de depôt des candidatures est fixée au 30 Novembre 2017.

     


    http://www.tropimundo.eu
  • Troisième réunion trimestrielle des PFIs du CHM-Burundais

    Il est prévu ce mercredi, le 7 septembre 2016, une troisième réunion des Points Focaux Interinstitutionnels (PFIs) du CHM-Burundais qui se tiendra dans les enceintes du bureau de liaison de l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE) sis à Jabe, à partir de 8h 30min.


    bi.chm-cbd.net
  • Un hippopotame dans l’un des étangs de la station d’épuration de Buterere

    Le ministère ayant l’environnement dans ses attributions n’est pas outillé pour faire sortir des étangs de la station d’épuration de Buterere l’hippopotame qui y baigne et le mettre dans un endroit approprié. Samuel Ndayiragije, Directeur Général de l’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement (OBPE) espère que celui-ci va retourner dans son milieu d’origine. 


    http://burundi-eco.com/un-hippopotame-dans-lun-des-etangs-de-la-station-depuration-de-buterere/#.Wz4yl_bpfIU
  • Un outil de prévention, de préparation, d’atténuation et de réponse aux urgences

    Le centre national des opérations d’urgence, le mécanisme national d’alerte précoce et la constitution d’un stock national d’urgence seront bientôt  mis en place. Cela a été précisé par Allain Guillaume Bunyoni, ministre de la Sécurité Publique et Gestion de Catastrophes lundi le 18 juin 2018 lors de la validation technique de la stratégie nationale de réduction des risques de catastrophes (2018-2025) et de son plan d’action (2018-2021).


    http://burundi-eco.com/un-outil-de-prevention-de-preparation-dattenuation-et-de-reponse-aux-urgences/#.W2_6j-gzbIU
  • Un projet de reboisement national pour restaurer le couvert forestier

    Un nouveau projet de reboisement national dénommé "Ewe Burundi urambaye" (littéralement "Burundi bien habillé") va bientôt être mis en marche pour faire face à la réduction du couvert forestier qui avance à une vitesse inquiétante.


    http://www.bujumbura.eu/2018/05/un-projet-de-reboisement-national-pour-restaurer-le-couvert-forestier.html
  • Vacance de poste au Forum pour la Recherche Agricole en Afrique (FARA) pour Spécialiste Responsable Suivi et évaluation : Ref : FARA/ad/LSM&E/2018

    FARA est l'organisation faîtière de la recherche agricole pour le développement en Afrique. Le Secrétariat du FARA est l'institution chef de file pour le Pilier IV du NEPAD est le développement de l'agriculture en Afrique (CAADP) qui englobe la recherche agricole et la diffusion de la technologie et l'adoption. FARA travaille en étroite collaboration avec les Organisations Sous Régionales (OSR) et systèmes nationaux de recherche et de vulgarisation agricoles pour assurer la bonne mise en œuvre du programme intégré d'activités. FARA cherche à recruter un professionnel hautement qualifié pour combler le poste de spécialiste responsable (Suivi et évaluation). Pour plus d’informations, cliquer ici.


    http://faraafrica.org/vacancy/
  • Vacance de poste au Forum pour la Recherche Agricole en Afrique (FARA) pour Spécialiste Responsable Suivi et évaluation : Ref : FARA/ad/LSM&E/2018

    FARA est l'organisation faîtière de la recherche agricole pour le développement en Afrique. Le Secrétariat du FARA est l'institution chef de file pour le Pilier IV du NEPAD est le développement de l'agriculture en Afrique (CAADP) qui englobe la recherche agricole et la diffusion de la technologie et l'adoption. FARA travaille en étroite collaboration avec les Organisations Sous Régionales (OSR) et systèmes nationaux de recherche et de vulgarisation agricoles pour assurer la bonne mise en œuvre du programme intégré d'activités. FARA cherche à recruter un professionnel hautement qualifié pour combler le poste de spécialiste responsable (Suivi et évaluation). Pour plus d’informations, cliquer ici.

     


    http://faraafrica.org/vacancy/
  • « Lac Tanganyika, un trésor oublié »

    Fixée au 22 juillet, la célébration de la journée nationale du Lac Tanganyika a été reportée au 28 juillet. Albert Mbonerane, environnementaliste, fait le point sur sa préservation.


    https://iwacu.global.ssl.fastly.net/lac-tanganyika-un-tresor-oublie/