Cinquième rapport du Burundi à la Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique

L’élaboration du Rapport National sur la Biodiversité est une obligation de notre pays face à l’article 26 de la Convention sur la Diversité Biologique qui stipule que Chaque pays ayant ratifié la Convention doit élaborer et soumettre un Rapport national à la Conférence des Parties sur les dispositions qu'elle a adoptées pour appliquer la présente Convention et la mesure dans laquelle elles ont permis d'assurer la réalisation des objectifs qui y sont énoncés.

Le présent Rapport National est donc un complément aux éléments fournis dans le 4ème rapport du Burundi et donne des éléments nouveaux sur l’état et les tendances de la diversité biologique au niveau national, ainsi que les principales menaces pesant sur elle. Il évalue la mise en œuvre des stratégies et plans d’action nationaux sur la diversité biologique et montre les besoins et les priorités nationales prises pour appliquer la Convention sur la Diversité Biologique en vue de contribuer à la réalisation des buts stratégiques et des objectifs d’Aichi pertinents du Plan stratégique 2011-2020. Il éclaire également sur la manière dont la mise en œuvre du Plan stratégique a contribué et contribue à la réalisation des buts et objectifs pertinents des Objectifs du Millénaire pour le développement. Il servira lors de l’évaluation à mi-parcours de la mise en œuvre du Plan stratégique 2011-2020 pour la diversité biologique qui aura lieu à la douzième Conférence des Parties ainsi qu’à l’élaboration des Perspectives mondiales de la diversité biologique.