Cadre stratégique national pour améliorer la compréhension des groupes cibles sur les enjeux du Protocole de Nagoya

Conscient de ce problème et de l’importance de sauvegarder les ressources génétiques, les pays Parties à la Convention sur la Diversité Biologique (CBD) ont convenu d’adopter, à Nagoya au Japon en Octobre 2010, un Protocole sur l’Accès aux ressources génétiques et le Partage juste et équitable des Avantages qui en découlent (PN/APA).

Conformément à l’article 15 de la CDB, ce protocole vient préciser tous les contours du partage juste et équitable des avantages découlant de l’utilisation des ressources génétiques. L’objectif du Protocole est donc le partage juste et équitable des avantages découlant de l’utilisation des ressources génétiques en sorte que ceux qui accèdent aux ressources génétiques (les firmes, les chercheurs, etc.) partagent les avantages monétaires et non monétaires (art.4.4) qu’ils tirent de l’utilisation de telles ressources avec les pays d’origine et les communautés locales de ces pays. Le Burundi a adhéré au Protocole de Nagoya suivant la loi N°1/21 du 23 Juin 2014. Avec cette adhésion, le Gouvernement burundais à travers le Ministère de l’Eau, de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme prend toutes les dispositions utiles et nécessaires pour garantir la mise en œuvre du Protocole au Burundi. C’est dans ce but qu’il faut inscrire le présent Cadre stratégique national pour améliorer la compréhension des groupes cibles sur les enjeux du Protocole de Nagoya. Ce cadre stratégique vise à établir une approche stratégique de base pour la mise en œuvre du processus APA en mettant en exergue le niveau de compréhension des enjeux du Protocole de Nagoya.

Ce travail rentre dans le cadre du projet «Vers une sensibilisation effective pour une prise de conscience pour la conservation de la biodiversité» mis en place dans le cadre du mémorandum d’Accord entre l’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement (OBPE) et l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRScNB).

Il s’articule autour de six points suivants:

- Dans un premier temps, le Protocole de Nagoya et ses implications a été relaté;

- Dans un second temps, il a été développé un état des lieux de l’accès et partage au Burundi;

- Dans un troisième temps, le niveau de compréhension des groupes cibles sur les enjeux du
Protocole de Nagoya a été analysé;

- Dans un quatrième temps, un cadre stratégique pour améliorer le niveau de compréhension du Protocole de Nagoya a été développé;

- En dernier lieu, un mécanisme de mise en œuvre de ce cadre stratégique a été établi.

Date de publication (du fichier / URL)
1 mai 2015
Aichi targets
rapport
Projet de restauration et résilience du paysage du Burundi
gestion des réclamations