Bulletin Scientifique de l’Institut National pour l'Environnement et la Conservation de la Nature : Bulletin n°12: Numéro spécial : Colloque International Sur l’Environnement

Page de garde du bulletin scientifique n°12 de l'INECN

Dès sa naissance en 1964, l’Université du Burundi en tant qu’établissement public avait comme mission principale la formation de haute qualité, la promotion de la recherche et de l’innovation scientifique dans tous les domaines de la vie.


Dans ce cadre, la Faculté des Sciences et la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université du Burundi, en collaboration avec les Universités francophones de Belgique sous la houlette de la Commission Universitaire pour le Développement (CUD) de la Communauté Wallonie-Bruxelles, ont initié et appuyé financièrement les programmes de formation de second et de troisième Cycle. Ces formations ont largement contribué à améliorer les connaissances de la biodiversité terrestre et aquatique des pays des Grands Lacs d’une part, et de gestion de la pollution des déchets liquides et solides d’autre part. Par ailleurs, ces programmes ont permis de comprendre les effets conjugués de l’exode rural, de l’expansion urbaine, des politiques d’aménagement et de désenclavement des territoires, urbains et ruraux.


Dans le but de sensibiliser le public, l’Université du Burundi à travers son programme de Master Complémentaire en Sciences de l’Environnement a organisé, en date du 8 au 10 novembre 2012, un Colloque International sur l’Environnement autour du thème « Environnement, Urbanisation et Ruralité dans la région des Grands Lacs d’Afrique : Quels Défis ? Quelles Solutions ?».
Les sujets développés dans ce numéro spécial du Bulletin Scientifique de l’INECN reprennent les communications scientifiques exposées dans ce Colloque. En publiant ce numéro spécial, nous voudrions cependant informer le public et les chercheurs tant nationaux qu’internationaux de se mobiliser pour contribuer à atténuer les risques de l’environnement et prédire leurs effets.


Nous remercions la direction de la recherche et de l’Innovation de l’Université du Burundi, la Commission Universitaire pour le Développement (CUD) à travers son programme de Master Complémentaire en Sciences de l’Environnement, le Centre Canadien de Recherche pour le Développement International (CRDI) et les différentes banques du Burundi pour leurs contributions financières. Celles-ci ont permis d’accueillir et héberger les différents conférenciers venus de l’intérieur du Burundi, de la Belgique et de la République Démocratique du Congo.