Clé de détermination des restes crâniens de poissons collectés sur les rives nord du lac Tanganyika et de ses environs

Le lac Tanganyika est très riche en espèces de poissons. Il est exploité par les pêcheurs mais aussi par les oiseaux piscivores souvent considérés comme des concurrents de l’homme. Cette étude ostéologique a été entreprise dans le but de mettre en place un outil méthodologique qui servirait de base pour étudier le régime alimentaire des oiseaux ichtyophages. Des poissons ont été collectés, regroupés par famille. Ils ont été ensuite acheminés au laboratoire afin d’en extraire des os crâniens caractéristiques de chaque espèce ou genre. Une clé d’identification de ces os a été confectionnée sur base des ressemblances et des différences entre ces os. Des corrélations entre la longueur des os caractéristiques et la taille des poissons ont été calculées.