Diversité et conservation des plantes ligneuses autochtones en paysage anthropisé: cas de la Zone Kabuye en Commune Matongo (Burundi)

Dans l’optique d’élucider la diversité des plantes ligneuses autochtones en paysage anthropisé, une étude a été conduite dans la Zone Kabuye en Commune Matongo (Burundi), une commune traversée par la crête Congo-Nil. La Zone Kabuye est quant à elle surplombée à l’Ouest par une formation végétale naturelle, le Parc National de la Kibira. L’étude s’est basée principalement sur des investigations botaniques et s’incrit dans le cadre des perspectives d’une gestion durable des ressources ligneuses autochtones dans les agroécosystèmes. L’inventaire floristique a fait état de 51 espèces ligneuses distribuées dans 28 familles, avec une dominance des Dicotylédones à 94%. Dix-huit familles sont monogénériques et monospécifiques. Les familles des Leguminosae, Euphorbiaceae, Moraceae et Rubiaceae sont représentées chacune par au moins quatre espèces. L’étude a également mis en évidence, selon la population locale, 12 espèces ligneuses autochtones ménacées de disparition, même si elles ne sont pas toutes listées sur la liste rouge de l’UICN. Il est alors grand temps de repenser les stratégies de valorisation et de conservation des essences ligneuses autochtones en paysage anthropisé pour assurer la pérenneté des biens et services qu’elles offrent.