La pêche de Ceryle rudis Linné, 1758 (Alcedinidae: Coraciiformes, Aves) dans le lac Tanganyika

Le lac Tanganyika est fréquenté par de nombreux oiseaux piscivores, en particulier les martins-pêcheurs. Notre recherche s’est intéressée particulièrement au martin-pêcheur pie, Ceryle rudis Linné, 1758. Cette étude conduite sur une période de deux mois, du 21 Juin-19 Juillet et du 19 Août-16 Septembre 2002, vise à analyser la pêche du martin pêcheur pie en considérant les heures de pêche pendant la journée, avant et après midi. Cet oiseau pêche soit à partir d’un perchoir ou d’un vol stationnaire. Ce comportement régulièrement observé permet à l’oiseau de pêcher dans l’eau
pélagique, ce qui est rare chez les autres espèces de martins-pêcheurs. Cette partie distingue les plongées directes, effectuées à partir des perchoirs et les plongées réalisées après un vol stationnaire. Les résultats montrent que sur un total de 583 plongées, 324 soit 55,6% étaient des plongées à partir des perchoirs, tandis que le reste a été réalisé à partir d’un vol stationnaire. Nous avons constaté que Ceryle rudis est très actif à la pêche jusqu’à midi et qu’il l’est moins dans l’après-midi. La moyenne de poissons consommée par jour par l’oiseau était de 9,3.