Analyse environnementale pays : Burundi

Analyse environnementale pays : Burundi

Depuis plusieurs décennies, la croissance économique du Burundi a été ralentie par un appauvrissement continu et une dégradation accrue de son capital naturel. Une croissance démographique rapide a eu comme corollaire, le défrichement des forêts pour l’agriculture de subsistance. De plus, les pratiques non viables utilisées ont affecté la fertilité et à l’intégrité des sols ; les ressources hydriques ont été polluées, impactant plusieurs secteurs dont la santé des populations souffrant déjà d’une pollution atmosphérique sévère due à la combustion de biocarburants ; et enfin, le changement climatique a amplifié ces effets ainsi que l’incidence et la fréquence des risques de catastrophes naturelles. Sans dispositifs institutionnels appropriés mis en place, l’environnement n’a pu être protégé contre un rythme de dégradation accéléré. Ceci a été aggravé par les conflits qui ont ravagé le Burundi ces dernières décennies et ont renforcé le manque de politiques de gestion des ressources naturelles. Cette Analyse Environnementale Pays (AEP) constitue une première étape du soutien de la Banque mondiale à la transition du Burundi vers un développement inclusif et durable.

Date de publication (du fichier / URL)
1 novembre 2017
Aichi targets
rapport
gestion des pesticides
gaz à effet de serre
Projet de restauration et résilience du paysage du Burundi
Monté des eaux
Fichiers