Effet de l’application du fumier organique et de l’association du haricot sur la productivité du tournesol au Burundi: cas de la plaine de Bujumbura

La culture du tournesol a été introduite au Burundi au cours des années 1930. La vulgarisation de la culture de tournesol et l’augmentation de sa productivité pourraient contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire de la population burundaise. Le tournesol offre actuellement des opportunités en matière de sécurité alimentaire et de développement économique. L’atteinte de cet objectif nécessite une maitrise de ses techniques culturales et de ses exigences écologiques. C’est dans ce cadre qu’une étude basée sur le suivi d’une culture de tournesol dans les conditions d’association avec le haricot et d’application ou non de fumure organique a été conduite. Les résultats obtenus ont confirmé un effet significatif du fumier sur tous les paramètres mesurés contrairement à l’association tournesol-haricot. D’autres études sur les ravageurs, les maladies et l’association d’autres cultures sont recommandées pour améliorer les connaissances dans ce domaine.