Habitats du Parc national de la Ruvubu (Burundi): état actuel et guide au suivi de leur dynamique à l’aide d’un lexique des plantes - 2020

Page de garde

Depuis 2012, l’Institut national pour l’Environnement et la Conservation de la Nature (INECN), actuellement dénommé Office burundais pour la Protection de l’Environnement (OBPE), a entrepris des activités de mise en place des sentiers écologiques pour le suivi de la dynamique des habitats et de la biodiversité dans les trois principales APs du Burundi, en l’occurrence les parcs nationaux de la Kibira, de la Rusizi et de la Ruvubu.

Cette initiative a toujours bénéficié de l’appui de l’IRSNB dans le cadre d’un partenariat à long terme, axé particulièrement sur le suivi de la dynamique des habitats et la promotion des services rendus par les écosystèmes. Des agents de l’OBPE ont donc été formés afin qu’ils puissent récolter des données standardisées sur l’évolution des milieux, s’impliquer dans des campagnes de terrain qui sont organisées régulièrement pour effectuer des observations sur ces changements (Pl. 1). Des ateliers de formation, des campagnes de collecte des données et une recherche scientifique sur la dynamique des habitats ont été mis à profit pour collecter les données nécessaires à l’élaboration des lexiques des plantes observées dans les parcs précités. Le présent guide est donc l’un des fruits de ces travaux réalisés dans le PNRu. Ce manuel constitue un outil didactique dont le mérite est de faire connaître la végétation du PNRu d’une manière simple, mais sans altérer la qualité scientifique du contenu. Il offre des normes standards d’observation sur l’évolution des habitats, permet d’en reconnaître les types actuels, de faciliter le suivi de leur dynamique et d’intégrer ces informations dans une base de données.

Outre des généralités et la méthodologie utilisée pour la préparation de cette publication, celle-ci fournit une brève description illustrée des habitats observés le long des quatre sentiers écologiques établis dans les quatre secteurs du PNRu, ainsi qu’une liste des plantes recensées dans ces milieux. Il s’agit des plantes dominantes et fréquentes, c’est-à-dire bien visibles et qui constituent des références pour reconnaître les types d’habitats dans lesquels on les rencontre.

En effet, on recourt très souvent aux noms des plantes dominantes pour désigner ces derniers. Ce lexique, contenant des noms scientifiques des plantes et leurs appellations en kirundi, se veut très pratique. Le but est de mettre cet outil à la disposition des usagers, non nécessairement initiés aux sciences naturelles, étant donné qu’une terminologie strictement scientifique ne serait pas utilisable par le grand public. Ce guide, indispensable à la mise en œuvre du LEM, est aussi susceptible d’appuyer des actions de sensibilisation à la conservation du PNRu.