Paysage Aquatique du Nord : Etude d’identification

Lors du courant de création des aires protégées au Burundi par Décret-loi n° 1/6 du 3 Mars 1980 portant création des Parcs Nationaux et des Réserves Naturelles, seule la Réserve Gérée du lac Rwihinda a été concernée. La création de cette Réserve Gérée du lac Rwihinda était fondée sur le peuplement ornithologique qui a valu à ce lac le nom de « lac aux oiseaux ». Cependant, une telle réserve d’environ 425 ha essentiellement constituée par une nappe d’eau était très loin de représenter la région de Bugesera qui était riche en écosystèmes aquatiques et terrestres d’importance capitale. C’est sur base de cette faible représentativité constatée en 1993 par l’Ex Ministre de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement, qu’il y a eu suggestion de la protection de la forêt de Murehe. Cette idée n’a pas été cependant mise en application d’une manière effective du fait que l’INECN (Institution gestionnaire d’alors)  n’y a affecté qu’un seul garde forestier pour surveiller ce qui l’a appelé arbitrairement «Réserve de Murehe» à l’époque estimée à plus de 6000 ha. Le présent document d’étude donne des orientations pratiques pour la création d’un Paysage Aquatique Protégé et d’une Réserve naturelle Intégrale de Murehe à Bugesera. Il ne peut donc pas être considéré comme un plan  de gestion et d’aménagement de ces milieux à mettre en défens.