Programme assorti d’indicateurs et outils de suivi de la biodiversité et ses menaces pour les Parcs Nationaux de la Kibira et Ruvubu

Cette activité consiste à élaborer un programme de suivi de la biodiversité et ses menaces et à mettre en place un mécanisme opérationnel pour sa mise en œuvre aux parcs nationaux de la Kibira et Ruvubu. Cette activité a suivi plusieurs étapees. Ensemble avec un consultant international, nous avons parcouru les deux parcs et fait des consultations avec les conservateurs et les communautés riveraines pour identifier les espèces et les menaces phares dont l’évolution est susceptible d’influencer négativement ou positivement, d’une manière visible, la qualité des parcs et en faire des descriptions détaillées en montrant les facteurs de leur influence. Les espèces et les menaces choisies avec les facteurs de leur influence ont été soumises à la validation pour dégager un consensus au cours d’un atelier organisé en date du 14 Octobre 2016 à King’s Conférence Center à Bujumbura (Annexe 1). Nous avons ensuite entrepris des activités d’inventaire et dénombrement des espèces choisies et une analyse de l’ampleur des menaces ciblées à travers un mécanisme organisationnel exhaustif avec l’implication des communautés.

Sur base des données quantitatives collectées sur les espèces et les menaces ciblées, nous avons formulé les indicateurs de suivi sous des formats divers suivant les cas (cartographiques, graphiques, données en tableaux, etc.) et en avons fait des projections sur les possibles changements en considérant chaque fois les contextes négatifs et positifs. Ces indicateurs formulés ont été soumis à la validation pour dégager le consensus au cours d’un atelier national organisé en date du 22 Novembre 2016 (Annexe 2). Parallèlement à la formulation des indicateurs, nous avons confectionné des fiches de suivi contenant des détails des éléments sur lesquels porteront les observations sur les espèces et les menaces à suivre. Ces fiches visualisent une certaine corrélation avec les indicateurs dont elles entendent vérifier.

Les fiches confectionnées ont été également soumises à la validation pour dégager le consensus au cours de l’atelier national de même atelier du 22 Novembre 2016. Sur base de ces fiches, nous avons organisé des séances guidées sur terrain pour qu’elles soient testées par les agents des parcs en dates du 23 au 24 2016 (Annexe 3 et 4). Sur terrain, avons déterminé les périodes de suivi pouvant varier suivant le mouvement de changement pour une espèce et menace donnée. Nous avons également discuté sur un système de transmission des données au siège, soit des fiches de collecte des données, soit des données déjà traitées selon les cas. Ces fiches validées et testées nous ont permis de créer un système d’enregistrement des données avec des fichiers en Excel facilitant l’enregistrement et l’interprétation facile des résultats afin de vérifier les indicateurs. Des cadres et des agents ont été formés sur l’utilisation de ce système au cours de l’atelier du 25 au 26 Novembre 2016 (Annexe 5). En tenant compte des capacités observées à la compréhension et à l’utilisation des outils, nous avons créé une équipe de suivi de la biodiversité composée de 6 personnes dont 2 pour chaque parc et deux chargés d’enregistrement au siège. Ce document de rapport est donc un condensé des plusieurs éléments, outils et guides pour collecter et gérer les données, comparer les situations et interpréter la situation de la biodiversité à une époque donnée. Il est axé sur des points importants suivants : - Identification des espèces et des menaces phares pour le suivi de l’évolution de la biodiversité; - Définition des indicateurs et confection des fiches de suivi de l’évolution de la biodiversité; - Système d’enregistrement des données avec des fichiers en Excel; - Programme de suivi; - Conclusion.