Note de présentation du projet d’ordonnance ministérielle instituant le Comité Technique de Biodiversité

Pour parer aux menaces qui pèsent sur la biodiversité au Burundi et répondre aux obligations ci-haut citées, un plan d’intégration sectoriel de la biodiversité, a été élaboré. Ce plan propose la mise en place d’une plateforme interministérielle comme organe consultatif permanent qui sera un cadre de collaboration entre les différents acteurs. Il précise en outre que la plateforme interministérielle ne peut être durable que si elle est dotée d’un Comité Technique de Biodiversité comme organe exécutif.

Il a été enfin reconnu que la mise en place de ce Comité Technique de Biodiversité comme organe exécutif, nécessite une base juridique pour sa reconnaissance et son fonctionnement. C’est dans ce cadre que la présente Ordonnance est élaborée.