Ordonnance ministérielle № 710/1721 du 3 septembre 2019 portant règlementation générale de la pêche et de l’aquaculture

Au Burundi, les activités de Pêche et de l’Aquaculture occupent depuis longtemps une place non négligeable surtout au point de vue socio-économique.

Elles procurent des revenus, contribuent à l’amélioration de l’alimentation par l’apport de protéines animales et génèrent des emplois à une grande partie de la population burundaise qui vit à proximité des lacs en particulier et dans tout le pays en général.

La nouvelle loi de la pêche et de l’aquaculture a été promulguée en novembre 2016. Cependant, cette dernière a besoin d’être opérationnelle.

Ainsi, dans le but de mettre en application la loi n°1/17 du 30 novembre 2016 portant organisation de la pêche et de l’aquaculture au Burundi et de garantir une gestion responsable et durable des ressources bio-aquatiques, le Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage a élaboré des projets de textes d’application constituant une base règlementaire à laquelle toutes les activités de pêche et d’aquaculture doivent se conformer.

Date de publication (du fichier / URL)
3 septembre 2019
Aichi targets
Perspectives
outil
gaz à effet de serre
Aires Protégées
Financement
conduite culturale
évaluation mondiale
Objectif national connexe (un ou plusieurs)
Fichiers