Cadre National de Biosécurité au Burundi

Conformément aux dispositions du Protocole de Cartagena sur la Biosécurité, le Cadre National de Biosécurité prévoit que le Burundi puisse: 
 

  • avoir le choix sur la possibilité d’importer et d’utiliser ou non les organismes génétiquement modifiés ;
  • assurer la sécurité par l’estimation, l’évaluation et la gestion d’un éventuel effet pervers lié aux mouvements transfrontières, au transit, à la manipulation et à l’utilisation des organismes génétiquement modifiés ;
  • permettre à tous les acteurs et les centres de décision nationaux de s’exprimer lors de la prise de décisions relatives à l’utilisation des OGM ;
  • développer et ou renforcer ses capacités sur l’évaluation des risques, la notification et la participation à la prise de décision en connaissance de cause ;
  • assurer la durabilité du fonctionnement du mécanisme national en biosécurité.